A Latina, près de Rome, le parc «Arnaldo Mussolini» devient «Falcone et Borsellino»

0
284

Cris, insultes et applaudissements ont accompagné à Latina, près de Rome, l’inauguration du controversé changement de nom du « parc Arnaldo Mussolini » en « Falcone et Borsellino ».

La ville de Latina, seconde ville de la région du Latium en population après Rome, est une ville fondée durant la double décennie fasciste («il ventennio») et où la présence de symboles fascistes est encore importante. L’un de ces symboles est le grand parc communal « Arnaldo Mussolini », désigné en mémoire du frère cadet de Benito Mussolini, mort d’un infarctus en 1931, que cependant les citadins connaissent simplement comme « les jardins » («giardinetti»).

Par la volonté du nouveau syndic de la ville, le parc Mussolini a récemment changé de toponymie administrative. Il est devenu le « Parc Falcone et Borsellino », en hommage aux célèbres juges italiens anti-mafia Giovanni Falcone et Paolo Borsellino, qui eurent des destins et des morts parallèles. Les deux ont été assassinés à Palerme en 1992 à quelques mois d’intervalle.

Entre les applaudissements de la gauche et les cris, sifflets et insultes de la droite, la présidente de la Chambre basse du parlement italien, Laura Boldrini, a participé en présence d’une foule nombreuse et tendue le 19 juillet, jour du 25ème anniversaire de la disparition du juge Borsellino, à l’inauguration de ce changement de nom.

L’espace d’une journée, i giardinetti étaient devenus un champ de bataille pour un affrontement idéologique comme il ne s’en était pas vu depuis des décennies dans ce chef-lieu de province de 125 000 habitants.

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire
Entrez votre nom ici

*