Les amis motards de Poutine refoulés à la frontière polonaise

0
209

Les Loups de la Nuit, club de motards nationalistes russes, paraderont probablement en nombre très réduit à Berlin le 9 mai prochain, en commémoration de la fin de la Seconde guerre mondiale. Les autorités polonaises ont interdit aux bikers de franchir leur frontière, s’est plaint à l’agence Itar-Tass l’un d’eux.

Il s’agit d’un club de motards nationalistes dont le chef, Alexandre Zaldostanov, est un proche de Vladimir Poutine. Comme chaque année leur « rallye de la victoire », qui consiste à reconstituer l’avancée de l’armée soviétique vers la capitale allemande en reprenant le cri de guerre de l’Armée rouge « A Berlin ! », suscite une levée de boucliers.

Le chef de la meute, un ancien étudiant en chirurgie-dentaire de 53 ans aux bras gros comme des troncs, se fait appeler le Chirurgien (« Khirourg »). Il est régulièrement aux côtés du président Vladimir Poutine lors de parades officielles. Et probablement la star nationaliste la plus reconnaissable de Russie après le dernier cité. Dans les médias russes, Alexandre Zaldostanov vante régulièrement la grandeur du pays, tout en clamant que ses ennemis ont l’intention de déstabiliser la Russie.

Il a fait le vœu de défendre le Kremlin des manifestants inspirés par Maïdan, et a juré de mourir pour Vladimir Poutine, le président du pays. L’une de ses citations est restée célèbre : « Chaque lieu où se trouvent les Loups de la Nuit doit être considéré comme russe. »

Crédit : Ronald Chopper/Facebook

Douloureux souvenirs de la domination soviétique

L’an dernier déjà, la Pologne avait empêché ce « groupe organisé de motards » de poursuivre leur voyage, expliquant sa décision par « l’absence d’informations précises concernant le programme du séjour, les itinéraires et les lieux de repos nocturne». Un prétexte sans doute. N’en demeure pas moins que l’équipée sauvage rappelle aux Polonais la domination soviétique subie par leur pays après 1945, tout comme la politique agressive de Moscou à l’égard de l’Ukraine voisine.

Le club des Loups de la Nuit, créé en 1989 peu avant l’implosion de l’Union soviétique, compterait plus de 5000 membres dans le pays. Les bikers se sont notamment illustrés en Crimée peu avant son annexion par la Russie en mars 2014 ou dans l’est de l’Ukraine, où plusieurs membres du club ont rejoint les combattants rebelles.

Il compte également des sympathisants et des antennes discrètes dans diverses villes européennes comme Turin en Italie, Ludwisburg en Allemagne et Regensdorf, près de Zurich en Suisse. Résidents de l’espace Schengen, ces loups-là pourront atteindre Berlin sans difficulté particulière. Enfin, s’ils se sentent concernés.

 

Savoir plus : les Hell’s Angels de Poutine, vidéo :  https://www.youtube.com/watch?v=QOcWN46TUEY&t=120s

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire
Entrez votre nom ici

*