Un blogueur révèle : les abonnés Facebook de RT France sont substantiellement des Africains

0
582

Entièrement financée par le gouvernement russe, la chaîne de télévision Russia Today (RT), a commencé, lundi 18 décembre, à émettre en France sur les boxes de Free, le satellite et sur son site. Depuis, sur Facebook, le nombre d’abonnés sur sa page dédiée croît à une vitesse vertigineuse. Signe probable du succès attendu auprès du public hexagonal ? Un blogueur lève un coin du voile.

« La page Facebook RT France gagne depuis début décembre 2017 entre 70’000 et 110’000 abonnés par semaine sans raisons particulière », alors qu’auparavant la progression n’était que de 1000 par semaine, s’étonne Dimitri Halby sur le blog qu’il avait ouvert en son temps pour dénoncer la vente de porte-hélicoptères Mistral à la Russie. Il constate : « Elle est ainsi passée subitement de 500’000 à 850’000 abonnés en un mois et est en passe de devenir l’une des plus grosses pages d’information sur Facebook ».

Un rythme qui bondit de 1000 nouveaux abonnés par semaine à 100’000

Une telle augmentation d’abonnés serait-elle tout bonnement corrélée au lancement de RT en France ? Dimitri Halby ne le croît pas. Et explique pourquoi :

 « Parmi les outils que Facebook fournit pour gérer une page Facebook, on trouve la surveillance d’autres pages. Cela permet de voir comment on se débrouille par rapport aux autres, de voir le nombre de « likes » de chaque page surveillée par semaine ainsi que les publications les plus populaires et le nombre de personnes atteintes à travers le réseau social.

Grâce à cet outil, j’ai pu constater depuis deux ans que la progression du nombre d’abonnés de RT France et Sputnik France était relativement constante et de l’ordre de 300 à 2000 abonnés de plus par semaine avec des pointes à 10 000 lorsqu’une publication devient virale (plusieurs dizaines de milliers de partages).

Le nombre de nouveaux abonnés est proportionnel au succès des publications. Pour résumer, on peut dire que RT France, tout comme Sputnik France, obtient a peu prés 1 000 nouveaux abonnés lorsqu’ils atteignent 100 000 personnes dans la semaine. Ces chiffres sont dans le même ordre d’idée pour toutes les « vieilles » pages qui ont déjà fait leur nid.

Or, depuis début décembre 2017, il n’y a plus de corrélation entre le succès des publications de RT France et leur nombre d’abonnés, celui ci explosant littéralement. »

La page Facebook de RT France est passée d’une moyenne de 1000 nouveaux abonnés par semaine a 100’000 nouveaux abonnés par semaine, comme il le montre sur un graphique. Il précise : « Vous pouvez également voir que le nombre d’abonnés n’est pas corrélé au succès des publications, contrairement à d’autres pages ».

Une base de fans à seulement 22.2 % de « Français » avant fin 2017

Une analyse des données publiques disponibles au 28 décembre sur le site Social Bakers, date à laquelle le blogueur a constaté la progression fulgurante des abonnés de RT France, donne la liste la liste des abonnés classés par pays.

Au 28 décembre 2017.

Un constat d’emblée : seulement un petit 22.2 % des abonnés de la page RT France sont bien situés en France, le reste se répartissant essentiellement en Afrique, Algérie ou Maroc notamment.

En 2018, de nouveaux abonnés presque exclusivement d’Afrique

« En comparant les données à la date du 4 Janvier 2018 (ndr: soit une semaine plus tard), continue Dimitri Halby, on peut voir que la quasi intégralité des nouveaux abonnés proviennent d’Afrique (30 000 de plus en Algérie par exemple contre 600 de plus seulement pour la France) ». A l’appui de sa démonstration, le graphique ci-dessus qui montre une tendance encore à la baisse du nombre de « Français » dans l’audience de la page RT.

Au 4 janvier 2018

« Comment cela est-il possible ? »

Le blogueur passe en revue différentes explications. D’où viennent ces « 350’000 nouveaux abonnés en un mois » ? Un chiffre énormissime. Achat de faux abonnés et de « like » qui permettent de booster la popularité de RT sur le réseau social ? Un succés naturel dû aux débuts de la nouvelle chaîne en France? Ou bien le fruit d’une campagne publicitaire sur Facebook ?  Et encore, la possibilité de faire fusionner les abonnés d’autres pages Facebook à celle de RT France.

En définitive, Dimitri Harby retient l’explication la plus plausible. « A priori, RT France a soit payé des « fermes à likes » africaines pour obtenir 350’000 abonnés de plus en un mois, soit a fait une grosse campagne de pub dans ces pays. »

Quoi qu’il en soit, son enquête révèle que la progression fulgurante de RT France repose essentiellement sur une acquisition d’audience hors de France.

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook