Bono de U2 se moque des Démocrates suédois lors d’un délire génocidaire sur scène à Paris

0
324

Le chanteur rock irlandais Bono a pensé tourner en ridicule les Démocrates suédois en se moquant des nazis sur scène à Paris la nuit des élections suédoises.

Sous l’apparence de Macphisto, une sorte de version irlandaise du diable faustien Mephisto, la vedette du rock a fait deux saluts nazis en aboyant « Åkesson », le nom de famille du leader du parti des Démocrates suédois Jimmie Åkesson.

« Il s’en est si bien sorti aujourd’hui à l’élection », a alors lancé Bono. « J’adore les élections. J’adore les ballons. J’adore… les fêtes qui dégénèrent. »

« Il semble que les Suédois commencent à découvrir leur potentiel aryen. Oh oui ! a-t-il-dit. »

Henrik Gustafsson, attaché de presse du démocrate suédois, a déclaré qu’il n’était pas surpris par cette attaque.

« Quand les célébrités suédoises n’ont manifestement pas une vision réaliste de nous et de notre parti, il n’est pas étonnant que la situation soit encore pire pour une personne comme Bono », a-t-il dit.

Macphisto était l’un des trois personnages que Bono a conçus pour la tournée Zoo TV du groupe en 1992.

Dimanche, à Paris, Macphisto en a fait des tonnes sur les Suédois en général.

« Je reviens tout juste de Suède. Je ne savais pas à quel point j’aimais les Suédois », a-t-il plaisanté. « Grands, blonds, aux yeux bleus… ennuyeux. »

Il a alors agité la main devant sa bouche dans un bâillement exagéré.

Source: The Local Sweden

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook

Vos partages nous permettent de continuer, merci !