Catalogne : la Guardià civil cherche les urnes, saisit 100 000 affiches et met la pression sur les médias

0
161

A deux semaines du référendum d’autodétermination prévu le 1er octobre en Catalogne, la tension est montée d’un cran en cette fin semaine. La Guardià civil a saisi ce vendredi après-midi 100 000 affiches de propagande du référendum. Elle a également rendu visite à des journaux afin de les rappeler à l’ordre.

Les affiches saisies, portant le logo de la Generalitat, reproduisent les images de la campagne publicitaire diffusée à la télévision: une embranchement de voies ferrées avec cette phrase en catalan: « Vous êtes né avec la capacité de décider, allez-vous démissionner? ». Au bas de l’affiche, figure le dessin d’une main qui insère un bulletin de vote dans une urne à côté du texte « 1er octobre. Référendum d’autodétermination de la Catalogne ».

Ce matériel de propagande électoral aurait été trouvé grâce à des signalements anonymes reçus par la Gardià civil révèle El Periodico.

Les forces de l’ordre ont effectué des perquisitions ces derniers jours en Catalogne dans des imprimeries et les locaux de plusieurs journaux, à la recherche des bulletins de vote et des urnes qui doivent être utilisés pour le référendum d’indépendance auquel le gouvernement espagnol est opposé.

700 maires catalans convoqués

Mercredi, plus de 700 maires catalans ont été convoqués et interrogés sur les raisons de leur soutien au scrutin du 1er octobre.

Le président de la Catalogne, Carles Puigdemont, qui encourt des poursuites au pénal pour l’organisation du référendum, dit avoir plus 6 000 urnes prêtes à être déployées le mois prochain et qui sont pour l’instant dans un endroit tenu secret.

L’objectif de Madrid est d’empêcher la poursuite des préparatifs du scrutin. Le gouvernement craint qu’un « oui » à la sécession ne plonge l’Espagne dans une crise politique, même s’il a annoncé qu’il ne reconnaît pas le résultat du scrutin. Malgré l’opposition du pouvoir central, les promoteurs du scrutin ont lancé jeudi la campagne officielle.

Par ailleurs, le gouvernement espagnol a pris vendredi des mesures visant à accroître le contrôle des finances de la Catalogne, pour éviter que de l’argent public ne serve à organiser le référendum.

Source : agences

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire
Entrez votre nom ici

*