Conférence CPAC: l’invitation de Marion Maréchal-Le Pen divise les conservateurs américains

0
547
Marion Maréchal-Le Pen. Capture écran Youtube.

Plusieurs membres de la presse américaine – y compris de soi-disant conservateurs – se sont déchaînés sur les médias sociaux après qu’il a été annoncé que la flamboyante française Marion Maréchal-Le Pen prendrait la parole lors du rendez-vous politique annuel des conservateurs américains (CPAC) cette semaine.

Le président de l’Union des conservateurs américains, Matt Schlapp, a été critiqué par des figures de l’establishment lundi soir après l’annonce que Maréchal-Le Pen prononcera un bref discours jeudi matin.

Matt Schlapp a défendu l’invitation contre plusieurs personnalités des médias comme le « jamais-Trump » et rédacteur en chef de la National Review Jonah Goldberg qui a accusé Marion Maréchal-Le Pen d’être une « statiste ».

Jonah Goldberg a comparé Marion Maréchal-Le Pen à son grand-père et ancien leader du Front National Jean-Marie Le Pen, et à sa « maman » – une référence probable à l’actuel leader du FN et ancienne candidate à la présidence Marine Le Pen -, qui est en fait sa tante.

D’autres, comme le compte Twitter du  » Reagan Battalion « , ont étiquetté Marion Maréchal-Le Pen comme « national-socialiste française » disant qu’elle « soutient les hausses d’impôts » comme les démocrates de l’extrême gauche Bernie Sanders et Elizabeth Warren.

Les conservateurs américains divisés sur la participation de Marion Maréchal Le Pen

Marine Le Pen a endossé le plan fiscal de sa tante l’année dernière pendant la campagne présidentielle. Ce plan visait à réduire l’impôt sur le revenu de 10 % dans les trois premières tranches d’imposition et à rétablir une exemption fiscale pour les heures supplémentaires qui a été abrogée en 2012.

Le groupe, qui a vigoureusement soutenu le candidat présidentiel Evan McMullin, qui a échoué, et maintenant Mitt Romney, a également affirmé qu’il n’ y avait « rien de conservateur » au sujet de Marine Le Pen, malgré son soutien au mouvement traditionnel du mariage « Manif Pour Tous » et sa position sur la réduction du nombre d’avortements en France.

Josh Billinson, le rédacteur en chef de l’Independent Journal Review, qui a été fondée par l’ancien directeur numérique de la National Republicain Senatorial Committee Alex Skatell, a également associé Marine Le Pen aux nazis.

Josh Billinson a évoqué une déclaration controversée de Marine Le Pen l’année dernière, qui prétendait que le gouvernement de Vichy était responsable de l’arrestation des Juifs au Vél’ d’Hiv en 1942. Elle a ajouté que le gouvernement de Vichy n’était pas le gouvernement de la France à l’époque, citant une déclaration de 1944 du général Charles de Gaulle qui déclarait le régime de Vichy illégal et illégitime.

Source : Breitbart / Chris Tomlinson

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook