En Italie populiste, les arrivées de migrants chutent de 80% en 2018

0
362

Depuis l’arrivée du gouvernement populiste, l’Italie connaît une baisse remarquable des arrivées de nouveaux migrants. Pour cette première moitié de l’année 2018, les chiffres sont inférieurs à 80 % à ceux de la même période l’année dernière.

Selon des données publiées lundi par l’agence des Nations unies pour l’immigration, 16 919 migrants sont arrivés par mer en Italie entre le 1er janvier et le 8 juillet, alors qu’au cours de la même période en 2017, ils étaient au nombre de 85 197.

Évidemment, le nombre de décès de migrants en Méditerranée centrale a également diminué de manière significative, tombant de 2 258 à moins de la moitié, soit 1 058, au cours de la même période. Ce qui montre bien comme le disait Breitbart, qu’une réglementation plus stricte de l’immigration dans ces situations aide à sauver des vies, et non pas l’inverse !
L’année 2016 qui a connu un record de migrants passés sur les côtes italiennes (181 436), a connu aussi un record de morts en mer (4 578 migrants). En décourageant les migrants de tenter la périlleuse traversée, on réduira donc le nombre de morts en Méditerranée…

« On ne peut plus parler d’immigration mais d’une invasion organisée, financée et planifiée par Bruxelles avec la complicité de Rome », avait déclaré le ministre de l’Intérieur, Matteo Salvini en mai 2017.

Début juin, il a annoncé un programme de réforme de l’immigration en trois points : augmentation du nombre de centres de rapatriement pour loger les immigrants, réduction du nombre d’arrivées par un contrôle frontalier plus strict et rationalisation du processus d’expulsion des personnes n’ayant aucun droit légal d’être sur le sol italien.

Source : Reinformation.tv

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook

Vos partages nous permettent de continuer, merci !