Europe : la croissance démographique totale est maintenant uniquement due à l’immigration

0
232

Depuis 1975, 60 millions de personnes ont rejoint les rangs de la population totale de l’Europe. Cependant, derrière cette évolution démographique, un continent vieillit progressivement.

Selon un rapport sur l’évolution de la famille européenne réalisé par l’Institut pour la politique familiale avec Eurostat, une nouvelle tendance est apparue ces deux dernières années : les Européens autochtones ayant de moins en moins d’enfants, toute la croissance démographique de la région est désormais due à l’immigration.

Au cours des 40 dernières années, l’ensemble de l’Union européenne, dans l’ensemble des 28 États membres, y compris le Royaume-Uni, a connu une croissance démographique de 60 millions de personnes. Aujourd’hui, l’UE a dépassé les 511,8 millions d’habitants. Au cours de la décennie de 2007 à 2017, la population européenne a augmenté de 13,5 millions de personnes.

Au cours des deux dernières décennies, cependant, la croissance de la population de l’UE a été presque entièrement due à trois poids lourds européens : la France, le Royaume-Uni et l’Espagne. Ces pays représentent à eux seuls 82%, soit 23,3 millions de personnes, de l’augmentation. Et en fait, 8 pays de l’UE ont vu leur population diminuer. La Roumanie connaît le plus fort déclin démographique, et l’Est dans son ensemble a perdu près de 3 millions de personnes.

Les chiffres sont troublants, c’est le moins qu’on puisse dire. Chaque jour en Europe, il y a 433 nouveaux jeunes de moins de 15 ans, mais 4 766 jeunes âgés de plus de 65 ans. Bien que les jeunes ne représentent pas plus de 16% de la population totale, les plus de 65 ans représentent près de 20%: 80 millions de jeunes contre 100 millions de seniors. En Europe, une personne sur cinq a plus de 65 ans.

Source : Suavelos

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook

Vos partages nous permettent de continuer, merci !