Un guide de l’Université de Californie: dire « je ne suis pas raciste » est raciste

0
346

Une liste officielle de « microagressions » racistes établie par l’Université de Californie affirme que le fait de dire « je ne suis pas raciste » est raciste.

Le guide universitaire définit les microagressions comme « des bavardages, rebuffades ou insultes verbales et non verbales, intentionnelles ou non, qui dans l’environnement quotidien communiquent des messages hostiles, désobligeants ou négatifs à des personnes ciblées uniquement en raison de leur appartenance à un groupe marginalisé ».

Parmi les exemples mentionnés sur le site Web officiel de l’université, mentionnons le fait de dire à quelqu’un, « vous parlez très bien anglais », de dire à une personne asiatique qu’elle est douée en mathématiques et d’insister sur le fait que « l’Amérique est un creuset ».

L’expression « je ne suis pas raciste, j’ai plusieurs amis noirs » est également citée comme exemple de « racisme ».

L’animateur de la radio, Dennis Prager, a cité d’autres exemples: « Il n’ y a qu’une seule race, la race humaine », « je crois que la personne la plus qualifiée devrait obtenir le poste. » Penser que « l’Amérique est le pays des opportunités » est aussi raciste, selon le guide.

GrandFacho.com a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.GrandFacho.com, et indiquez le montant de votre contribution.

Une femme blanche qui s’agrippe à son sac lorsqu’elle est approchée par une personne noire ou latino commet également une microagression raciste, selon le guide. Demander aux personnes non blanches pourquoi elles sont silencieuses ou bruyantes est également raciste.

Nous avons déjà fait état d’autres universités qui utilisent des directives similaires pour les «micro-agressions», y compris l’Université du Wisconsin-Milwaukee, qui a lancé une campagne prétendant que l’utilisation du terme « politiquement correct » comme péjoratif est une « micro-agression » politiquement incorrecte.

Un « Guide de langage non biaisé » publié sur le site web de l’Université du New Hampshire affirme également que le mot « américain » est « problématique » parce qu’il « suppose que les États-Unis sont le seul pays à l’intérieur[des continents de l’Amérique du Nord et du Sud].»

Parmi les autres mots et expressions à décourager, mentionnons « obèses », « normaux », «maternage », « paternité », « homosexuels », « étrangers illégaux » et « personnes âgées».

Source : InfoWars

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook

Vos partages nous permettent de continuer, merci !