Législatives en Allemagne: Merkel en tête mais affaiblie, percée historique de la droite nationaliste

0
297

Les estimations des chaînes publiques ARF et ZDF, durant l’après-midi, montrent que les élections nationales allemandes d’aujourd’hui sont favorables à une victoire décisive pour l’actuelle Chancelière Angela Merkel (33%), à des gains énormes pour le parti contre l’immigration de masse d’Alternative pour l’Allemagne (AfD) (13 %) et potentiellement un des pires résultats électoraux de l’histoire pour les sociaux-démocrates et Martin Schulz (20%-21%).

Source : dpa-infocom.

L’élection a été considérée par beaucoup comme un référendum sur les politiques migratoires controversées de la Chancelière Angela Merkel au plus fort de la crise migratoire en 2015, lorsqu’elle a autorisé plus d’un million de migrants à entrer dans le pays. Cette politique a été impopulaire auprès de beaucoup et a conduit à une montée en flèche de la popularité pour le parti anti-immigration de masse, l’Alternative pour l’Allemagne, qui devrait se classer troisième dans le vote d’aujourd’hui.

L’un des plus grands chocs de la politique allemande a été la piètre performance de l’ancien président du Parlement européen Martin Schulz, qui a pris la tête des sociaux-démocrates (SPD) au début de cette année. Selon certains sondages, le SPD n’ a obtenu que 21 % des suffrages, ce qui serait un niveau record pour le parti dont le point bas précédent était de 23 % des suffrages exprimés en 2009.

Les sociaux-démocrates refusent de gouverner avec Merkel. Probable coalition avec les libéraux et les écologistes

Le parti social-démocrate (SPD) a annoncé dimanche ne plus vouloir former de coalition avec les conservateurs dans le futur gouvernement d’Angela Merkel et préférer siéger dans l’opposition au Parlement, après une défaite d’ampleur historique aux législatives allemandes.

Avec le refus du SPD, une seule possibilité reste au parti d’Angela Merkel pour former un gouvernement: une alliance avec le FDP et les Verts. Mais les divergences entre écologistes et libéraux sur l’avenir du diesel ou l’immigration s’annoncent très compliquées à gérer.

Source : GF et agences

 

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire
Entrez votre nom ici

*