Les Blancs sont les meilleurs dans presque tous les sports et les hommes les plus forts du monde

0
1383
"L'homme le plus fort du monde 2018" : Hafþór Júlíus Thor Björnsson. Il est né en Islande.

Par Ricardo Duchesne


Nous offrons ici à nos lecteurs une traduction en français de cet article paru le 3 juin 2018 sur Council of European Canadians. Texte original en anglais de Ricardo Duchesne (photo ci-dessous), sociologue, professeur à l’Université de New Brunswick.


Nombreux sont ceux qui tiennent pour acquis que les hommes noirs dominent le sport et qu’ils sont génétiquement supérieurs dans les compétitions sportives. Cette perception a été développée en un argument complet dans le livre de Jon Entine, Taboo : Why Black Athletes Dominate Sports and Why We Are Afraid to Talk About It (2000). En réalité, personne n’a eu peur de parler de cette prétendue domination noire dans le sport. Certains médias ont discutés les arguments d’Entine, mais personne ne les a condamnés.

Ce qu’ils condamneraient, c’est la vérité : les Blancs sont en fait de bien meilleurs athlètes.

Soyez assuré : Entine affirmait carrément que les athlètes noirs sont génétiquement «meilleurs au sprint, à la course d’endurance et au saut – le genre de compétences requises pour réussir dans la plupart des grands sports de nos jours ». C’était une « vérité scientifique », a-t-il affirmé. Il a prédit que dans quelques années, les Blancs résisteraient à peine à la compétitivité des Noirs. Gagner des médailles serait un lointain souvenir pour les Blancs.

La réaction des médias a été favorable. Stefan Molyneux a interviewé Entine en 2015, convenant que « dans pratiquement tous les sports dans lesquels on leur donne l’occasion de concourir, les personnes d’ascendance africaine dominent ». Certains journalistes ont émis quelques réserves en insistant sur le rôle des facteurs culturels. Mais dans l’ensemble, ils étaient assez à l’aise pour débattre de la supériorité physique des Noirs.

La revue du New York Times a déclaré sans autre précaution que « la preuve de la supériorité noire en athlétisme est évidente et confirmée de manière décisive sur le terrain de jeu ». Certains journalistes ont ajouté que les Blancs ne dominaient que les sports qui nécessitent un équipement coûteux, comme le golf, la voile et le hockey. D’autres ont supposé que sans « l’écart économique », sans « contrôle raciste » de l’économie par les Blancs, les Noirs domineraient tous les sports.

En fait, les seules condamnations sont venues du monde académique. L’auteur Jon Entine, que l’on croyait blanc mais qui était en réalité un juif australien, a été accusé d’avoir perpétué le stéréotype selon lequel les Noirs sont bons en athlétisme mais pas dans les études.

Ils mentent tous. Les preuves scientifiques sont décisives : Les Blancs, hommes et femmes, dominent presque tous les sports de compétition. Les Noirs sont très bons dans certains sports, les sports que les médias américains adorent montrer, le basket-ball et le football américain. Ils sont également dominants dans certains sports, mais surtout dans la course à pied. Ils ne sont pas bons dans toutes les compétitions de saut d’obstacles, les hommes et les femmes blancs dominent absolument les médailles olympiques de saut à la perche.

La phrase constamment répétée que « les hommes blancs ne peuvent pas sauter » est un autre mensonge de l’establishment : Les athlètes blancs ont dominé le saut en hauteur. Il suffit de vérifier les médaillés olympiques masculins et féminins.

En ce qui concerne les « grands sports » : Les Blancs dominent le baseball, le hockey et le football. La majorité des 100 meilleurs joueurs de football du monde sont blancs.

Les Blancs dominent TOUS les sports olympiques d’hiver : ski alpin, luge, patinage de vitesse sur courte piste, biathlon, ski acrobatique, skeleton et planche à neige, bobsleigh, curling, ski de fond, saut à ski, patinage artistique et patinage de vitesse.

Les dix nations qui ont connu le plus de succès aux Jeux olympiques d’hiver sont toutes des nations blanches.

Les hommes et les femmes de race blanche dominent également les Jeux olympiques d’été. Neuf des dix nations ayant remporté le plus grand nombre de médailles olympiques sont des blanches. Il est vrai que quelques-uns des médaillés de ces nations blanches sont noirs. Mais à part quelques compétitions d’athlétisme, les Blancs ont dominé de façon décisive le triathlon, la natation, le tir à l’arc, le water-polo, le canoë-kayak, le cyclisme, la lutte, la gymnastique, l’équitation, l’escrime, le hockey sur gazon, le handball et la crosse.

Ils ont été très compétitifs, et parfois dominants, dans toutes les autres compétitions, comme la boxe, la course à pied, le volley-ball et le judo.

Presque tous les « top 25 décathloniens de tous les temps » sont des Blancs. Oui, Aston Eaton est classé numéro 1, mais il est à moitié blanc, et les deuxième et troisième en rang sont blancs.

Par conséquent, l’affirmation de Jon Entine selon laquelle les athlètes noirs sont génétiquement « meilleurs au sprint, à la course d’endurance et au saut » est fausse. Ils sont nettement meilleurs au sprint seulement – et pas toujours :

Vidéo ci-dessus. Dafne Schippers, la meilleure sprinteuse de 200 mètres au monde, médaillée d’or olympique, nettoie toute la finale noire du 200 mètres.

Maintenant, alors que certains blancs ont été d’excellents coureurs, les hommes blancs ont totalement dominé les compétitions de « l‘homme le plus fort au monde » (World’s Strongest Man) depuis qu’elles ont commencé en 1977. Les Blancs se sont classés parmi les trois premiers depuis 1977.

Lisez ceci attentivement : dans un concours qui mesure l’un des attributs les plus importants de la physicalité, la force, la domination blanche est absolue. Voici une liste des « 15 hommes les plus forts du monde les plus impressionnants ».

Enfin, n’oubliez pas que les Blancs ont inventé les Jeux olympiques, inventé presque tous les sports de l’histoire de l’humanité et toutes les théories et techniques du football et du basket-ball.

Je n’ai plus rien à dire. Que diriez-vous d’un hommage aux hommes blancs ?

Tous nos articles en version française du Council of European Canadians ici

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook

Vos partages nous permettent de continuer, merci !