Les catholiques italiens se tournent vers Matteo Salvini plutôt que le Pape François sur l’immigration

0
443
Image capture d'écran Youtube

De nombreux catholiques pratiquants préfèrent les politiques d’immigration du ministre italien Matteo Salvini à celles du pape François, selon une série de sondages récents.

Le quotidien allemand Die Welt a rapporté la semaine dernière que Matteo Salvini est en train de devenir le leader secret des catholiques en Italie à cause de sa ligne ferme sur la migration, tandis que de moins en moins de catholiques soutiennent l’appel du Pape François à une plus grande ouverture aux migrants.

Luca Comodo, directeur de l’institut de recherche Ipsos, a récemment déclaré que d’après les enquêtes « à cette époque, il y a une distance claire entre une partie significative de l’opinion catholique et la hiérarchie de l’Eglise ».

Parmi les fidèles qui assistent à la messe au moins une fois par semaine, soit environ un tiers des Italiens, le soutien à Salvini a doublé en quatre mois, passant de 15,7 % en mars à 31,8 % en juillet, selon Ipsos.

En même temps, la popularité du pape François ne cesse de décliner parmi les Italiens. Au début de son pontificat en 2013, le pontife jouissait d’un taux d’approbation de 96 % parmi les fidèles hebdomadaires et de 91 % parmi les catholiques qui n’assistaient à la messe que périodiquement. Depuis, sa cote d’approbation a chuté de 10 et 18 points respectivement.

Les médias italiens attribuent l’effondrement de la popularité du pape à son insistance à accueillir de plus en plus de migrants, ce qui a conduit beaucoup à croire qu’il est déconnecté de la réalité de la société italienne.

Oliviero Forti, responsable de l’immigration à Caritas Italie, a déploré que « beaucoup de catholiques ne perçoivent plus le Saint-Père comme un chef spirituel, au contraire, dans certains cas, il est même accusé d’être trop éloigné des problèmes auxquels les gens sont confrontés ».

Un journal en ligne est allé jusqu’à suggérer que Matteo Salvini se positionne pour être élu « le prochain pape » en raison de sa position dure contre l’immigration illégale et de sa promesse de mettre « les Italiens d’abord ».

M. Salvini est actuellement le politicien le plus digne de confiance en Italie, ce qui lui a valu le titre de « superstar » parmi les Italiens. Le soutien du peuple italien a renforcé la volonté de Salvini de se tenir seul face aux pressions au sein de l’Italie et de l’Union européenne sur les questions d’immigration.

Malgré son soutien de la majorité des citoyens catholiques, M. Salvini a été constamment insulté et critiqué par d’éminentes personnalités de l’Église, qui l’ont appelé de Satan à l’antéchrist.

Source : Breitbart / Thomas D. Williams

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook

Vos partages nous permettent de continuer, merci !