Les musulmans représentent aujourd’hui près d’un tiers des détenus dans le système pénal russe

0
222
Image Reuters.

Les musulmans représentent aujourd’hui 30 % de tous les détenus du système pénitentiaire russe, un chiffre qui représente plus du double de leur part dans la population de la Fédération de Russie (selon les estimations officielles) et qui a augmenté rapidement ces dernières années, selon de nouvelles statistiques publiées sur le portail Tolkovatel.

En effet, les chiffres du gouvernement russe suggèrent, poursuit le portail, que « d’ici 2030, le nombre de musulmans dans les « zones » pourrait atteindre 50 pour cent du total, y compris dans ce nombre les nombreux prisonniers qui acceptent l’islam » en prison, un déséquilibre encore plus grand (ttolk.ru/articles/bez_vyisshego_obrazovaniya_musulmanin_ne_raskayavshiysya_bolnoy_-_kak_vyiglyadyat_zeki_rossii).

Selon des chercheurs de l’agence pénitentiaire fédérale, « l’augmentation du nombre de condamnés musulmans augmente potentiellement le risque de conflits entre les détenus sur une base religieuse et ethnique ».

D’autres chiffres rassemblés par Tolkovatel montrent que les prisonniers russes sont moins instruits, plus pauvres, plus ruraux et plus âgés de manière disproportionnée et croissante que ne le suggère la proportion de ces groupes dans la population dans son ensemble.

Source: Window on Eurasia (traduction) / Paul Goble

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook

Vos partages nous permettent de continuer, merci !