L’ex-chancelier Helmut Kohl aurait fait des dons aux anciens combattants de la Waffen SS

0
634
Helmut Kohl en 1973. Photo Bundesarchiv.

Helmut Kohl avait-il de la sympathie pour les Waffen-SS ? Selon le magazine allemand Der Spiegel, l’ancien chancelier qui est mort en 2017 faisait régulièrement des dons lorsqu’il était jeune politicien à une organisation de secours aux vétérans des Waffen-SS. En outre, il aurait considéré Paul Hausser, leur ancien général suprême, comme un « homme décent ».

De son vivant, Kohl aurait confirmé qu’il avait contribué d’environ 200 marks par an à l’organisation de secours Hausser (« Hilfswerk Hausser »). Der Spiegel affirme baser son enquête sur des documents maintenant parus, mais qu’il ne précise pas en détail. L’organisation, qui dès 1962 porte le nom de Paul Hausser, colonel général de la Waffen-SS, collectait des fonds pour venir en aide aux anciens combattants SS emprisonnés et à leurs proches.

Le magazine allemand affirme par ailleurs que l’ancien politicien de la CDU considérait Paul Hausser comme un « homme décent ». Peu après la seconde guerre mondiale, Hausser, très populaire parmi les anciens combattants, faisait campagne auprès des politiciens pour que des pensions de vieillesse soient attribuées à ses camarades.

GrandFacho.com a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.GrandFacho.com, et indiquez le montant de votre contribution.

Helmut Kohl lui-même n’a pas participé en tant que soldat au conflit mondial: né en 1930 dans le Palatinat, il était un peu trop jeune pour cela. Durant sa vie, il a répété à plusieurs reprises qu’on lui avait accordé la « grâce de la naissance tardive ». Il soulignait également que les Allemands de sa génération ne pouvaient être tenus coupables de l’ère nazie.

Les unités de l’Oberst-Gruppenführer Hausser ont été accusées après la fin de la guerre d’avoir commis des crimes de guerre en Union soviétique et en Italie à l’époque nazie. Néanmoins, aucune accusation n’a jamais été portée contre leur général suprême. Dans les procès de Nuremberg, il essaya de présenter les Waffen-SS comme apolitiques – en vain. Le Tribunal militaire international a classé la Waffen SS comme organisation criminelle. L’utilisation de symboles SS est toujours punissable en Allemagne. Après la guerre, Hausser s’impliqua dans la prévoyance vieillesse de ses anciens camarades et de leurs proches. Il est mort en 1972.

En 1985, Helmut Kohl et le président américain Ronald Reagan ont provoqué un scandale international: à l’occasion du 40e anniversaire de la reddition de la Wehrmacht, ils ont non seulement déposé des couronnes au mémorial du camp de concentration de Bergen-Belsen, mais aussi au cimetière militaire de Bitburg, où sont enterrés des soldats de la Waffen-SS.

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook