Londres : un ado arrêté après cinq attaques à l’acide en 84 minutes

0
163
La police intervient sur Hackney Road après la première attaque.Twitter @sarah_cobbold

Cinq hommes ont été blessés jeudi soir dans la capitale britannique, dont un très grièvement, au visage. Les causes des attaques restent indéterminées.

Un adolescent a été arrêté dans la nuit de jeudi à vendredi après une série d’attaques à l’acide enregistrées dans le nord-est de Londres, rapporte la BBC. Ces agressions, perpétrées avec une substance corrosive jetée au visage des victimes, a fait cinq blessés, cinq hommes, dont un touché très grièvement. Toutes les victimes ont été hospitalisées.

Les attaques ont commencé vers 22 h 25 (23 h 25 en France) vers Hackney Road. Un homme âgé de 32 ans a été blessé au visage par deux individus qui sont passés à côté de lui en cyclomoteur et lui ont jeté une substance «qui ressemble à de l’acide mais qui est en cours d’analyse», précise la police. Sur une vidéo amateur partagée sur Twitter, on peut voir une des victimes secourue et aspergée d’eau au visage pour limiter ses brûlures.

Une multiplication de ce type d’attaques

Une vingtaine de minutes plus tard, un autre homme était agressé de la même manière à Islington, un district du Grand Londres pui un troisième, à 23 h 05 ( 0 h 05 en France) à Shoreditch High Street. Les attaques se sont ensuite poursuivies à Cazenove Road à 23 h 18 (0 h 18 en France) et à Chatsworth Road, peu avant minuit. Lors de cette dernière agression, les deux individus en cyclomoteur ont attaqué un automobiliste, toujours selon le même mode opératoire, avant de lui voler sa voiture.

Les attaques à l’acide se sont multipliées ces dernières années au Royaume-Uni et sont souvent commises lors des règlements de comptes entre gangs. Selon la police métropolitaine citée lors d’une enquête du journal Libération, un total de 1 800 agressions à l’acide ont été enregistrées depuis 2010 à Londres. Leur nombre a même explosé en 2015 (261) et 2016 (454). Ces chiffres font du Royaume-Uni un des pays les plus touchés par ce phénomène avec l’Inde, le Pakistan, le Bangladesh et le Colombie.

Voir notre article en lien: Pouquoi les attaques à l’acide ont doublé au Royaume-uni

Source : Le Parisien

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire
Entrez votre nom ici

*