Malaise – C’est une équipe nationale suisse à la fierté albanaise qui bat la Serbie en coupe du monde

1
509
Crédit photo: Wilhelm's Back / Les Observateurs.

En coupe du monde de football, qui se tient actuellement en Russie, l’histoire peu glorieuse retiendra que l’équipe nationale suisse a battu hier soir la Serbie par un score à l’arraché de 2 à 1 et qu’ensuite, un peu partout, en des scènes suscitant le malaise et l’inquiétude parmi la population on fêtait la victoire à coups de drapeaux albanais et de gestes mimant des deux mains l’aigle présent sur le drapeau du pays.

A Genève par exemple, dès la fin de la partie, projetée sur écrans géants à la fan zone à Plainpalais, une cohorte de supporters bruyants et de toute apparence albanaise par leurs étendards s’est mise à a traverser la ville. Les gens s’écartaient à leur passage. « Qu’est-ce que c’est ? », interrogeait une dame d’un certain âge, peu rassurée. « La politique ne devrait rien à voir avec le sport », répétait-elle informée.

Sur le terrain lui-même, les deux joueurs « helvètes » d’origine kosovare et albanaise Taulant Xhaka et Xherdan Shaqiri ont usé de gestes qui n’ont rien de suisses – l’aigle albanais avec les mains – comme le retient le site d’information LesObservateurs.ch. Qui commente avec adresse: « Ces joueurs albanais ont le droit d’être fiers. Mais de leur pays, de leurs origines. Nul doute que la Suisse a été humiliée aujourd’hui, malgré la victoire apparente. »

Shaqiri. Le signe de l’aigle albanais est pourtant interdit dans l’équipe nationale.
Question : en quoi ce joueur est-il suisse ? Depuis quand les Suisses font-ils l’aigle albanais ?

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook

Vos partages nous permettent de continuer, merci !