Marilyn Manson à Kiev: « Vous avez fait de Moscou votre salope »

0
352
Photo by Vasyl Osadchyi/CA Melnitsa Kyiv

Pour un artiste en tournée, il n’y a rien de plus normal que de lancer depuis la scène quelque chose de flatteur à son public.

Mais Marilyn Manson vient de passer à un niveau supérieur.

Le scandaleux musicien américain voulait complimenter la foule lors de son show le 2 août dans la capitale ukrainienne et, abordant hasardeusement un sujet politique, s’est pris les pieds dans le tapis.

« Kiev! », a-t-il crié, après avoir chanté son morceau d’ouverture. « Maintenant, je ne veux pas être politique mais vous avez fait ressembler Moscou à votre salope. »

“Kyiv! Now I don’t want to be political but you just made Moscow sound like your bitch.”

Deux jours avant son show kiévite, le chanteur se produisait à Moscou, le 31 juillet.

Alors que Marilyn Manson faisait certainement référence à la façon plus démonstrative dont la foule à Kiev manifestait son plaisir d’assister au show, la tirade a été prise très au sérieux en Ukraine et en Russie, en raison du contexte politique.

Les deux pays sont entrés en conflit depuis 2014, lorsque la Russie a annexé la péninsule de Crimée et déclenché une guerre dans l’est de l’Ukraine qui a depuis lors fait plus de 10’000 morts.

A Moscou, c’est à Moscou le meilleur public

Deux jours plus tôt, lors de son spectacle à Moscou, Marilyn Manson avait généreusement qualifié ses fans de « bordel de fantastique public jamais vu! » (“a god damn greatest crowd ever” ».

C’était le deuxième concert de Marilyn Manson à Kiev. La première fois qu’il s’est produit dans la capitale ukrainienne était en 2012.

Marilyn Manson. Image libre.

A l’occasion de son dixième album studio « Heaven Upside Down », le rockeur excentrique gothique antichrist américain est en tournée à travers 52 villes d’Europe et d’Amérique du Nord. Ce qui promet.

 

Source : Kyiv Post

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire
Entrez votre nom ici

*