Une photo d’Obama avec le raciste anti-blanc Farrakhan, datant de 2005, rendue publique

0
370

Un journaliste a publié une photo de l’ancien président américain et sénateur de l’Illinois Barack Obama et du leader de la Nation de l’Islam, l’antisémite et raciste anti-blanc Louis Farrakhan, qu’il avait prise en 2005 lors d’une réunion du Black Caucus au Congrès, mais il a admis qu’il n’avait pas rendue cette photo publique car elle aurait « fait une différence » pour l’avenir politique d’Obama.

Le photographe, Askia Muhammad, a déclaré au Trice Edney News Wire qu’il avait «laissé tomber la photo à ce moment-là et qu’il avait essentiellement juré de garder le secret».

« Après que la nomination ait été assurée et tout le chemin jusqu’à l’inauguration; puis pendant les huit années qu’Obama a été président, cette photo a été gardée à l’abri », a déclaré Muhammad.

Interrogé pour savoir s’il pensait que la publication de la photo aurait affecté la campagne présidentielle d’Obama, Muhammad a déclaré: « J’insiste. Cela aurait absolument fait une différence. »

Farrakhan, né Louis Eugene Walcott, dirige la Nation de l’Islam (NOI) depuis 1981. NOI est un nouveau mouvement religieux cultissime fondé dans les années 1930 par Wallace Fard Muhammad, un homme qui prétendait être le Messie et le Mahdi de l’Islam.

Les principales croyances de NOI, martelées sous la direction de « l’honorable » Elijah Muhammad dans les années 1940 et 1950, comprennent que les Blancs sont intrinsèquement des « diables », qui existent parce qu’un scientifique noir nommé Jakub les a « greffés » à l’existence sur une île au cours du cinquième millénaire avant J. -C.

Les « diables » blancs étaient, selon le NOI, élevés pendant des centaines d’années par Jakub pour être méchants, et ont fini par apprendre à utiliser la « tricknologie » pour asservir les Noirs.

Farrakhan et le NOI ont également une longue histoire d’antisémitisme. Farrakhan a, par exemple, parlé haut et fort des capacités d’Hitler en tant que leader, et s’est livré à plusieurs reprises à des sermons sur le « contrôle juif » de diverses industries. Il parlait aussi du judaïsme comme d’une « religion de gouttière ».

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook