Poutine réduit de 755, le nombre de diplomates américains en Russie

0
209
Ambassade des Etats-Unis à Moscou.

Le personnel diplomatique des Etats-Unis en Russie devra être réduit de 755 personnes, a annoncé dimanche le président russe Vladimir Poutine, après l’adoption cette semaine de nouvelles sanctions par Washington contre Moscou.

Alors que les relations entre les deux grandes puissances sont au plus bas depuis la fin de la Guerre froide, en raison notamment du conflit en Ukraine et de la crise syrienne, le maître du Kremlin s’est montré plutôt pessimiste.

« Plus d’un millier de personnes — diplomates et personnel technique — travaillaient et travaillent encore » dans les représentations diplomatiques américaines en Russie, a indiqué M. Poutine dans un entretien diffusé sur la chaîne publique Rossia 24.

« 755 personnes devront cesser leurs activités en Russie », a-t-il précisé.

Contexte de nouvelles sanctions par Washington contre Moscou

« C’est un acte regrettable et injustifié », a rétorqué le département d’Etat américain, dimanche dans un communiqué. « Nous évaluons l’impact d’une telle limitation et la manière dont nous allons y répondre ».

Cette déclaration intervient alors que la diplomatie russe avait déjà annoncé vendredi une réduction de la présence diplomatique américaine en Russie à 455 personnes à partir du 1er septembre, après l’adoption par le Congrès à Washington de nouvelles sanctions contre Moscou pour son ingérence présumée dans la présidentielle américaine.

Une telle réduction revient à ramener le personnel des représentations diplomatiques américaines au même niveau que celui du personnel des représentations russes aux Etats-Unis, selon la diplomatie russe qui a également suspendu l’utilisation par l’ambassade des Etats-Unis d’une résidence en périphérie de la capitale russe et d’entrepôts.

« Nous avons attendu assez longtemps, en espérant que la situation changerait peut-être pour le mieux », a souligné M. Poutine. « Mais il semble que, même si la situation change, ce n’est pas pour bientôt », a-t-il estimé.

« J’ai pensé qu’il fallait montrer que nous aussi, nous n’allions rien laisser sans riposte », après cette « mesure prise par la partie américaine sans aucun fondement », a expliqué Vladimir Poutine.

Source : Romandie.com / AFP

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire
Entrez votre nom ici

*