Près de la Russie, Israël participe à un exercice majeur de l’OTAN

0
163
Crédit photo : AFP

18 000 soldats de 19 pays participent à l’exercice Saber Strike 18 sur le flanc est de l’OTAN alors que les manœuvres militaires de la Russie sont de plus en plus inquiétantes à proximité des pays membres de l’OTAN.

Un exercice militaire majeur dirigé par les Etats-Unis avec 18.000 soldats de 19 pays de l’OTAN a débuté sur le flanc oriental de l’alliance, impliquant la Pologne et les trois Etats baltes, l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie.

L’armée américaine en Europe a déclaré que l’exercice Saber Strike 18 est réparti dans la région jusqu’au 15 juin comme « une démonstration de l’engagement et de la solidarité de l’Alliance » au moment où les manœuvres militaires de la Russie sont de plus en plus inquiétantes à proximité des membres de l’OTAN.

Elle a toutefois souligné que Saber Strike « n’est pas une provocation à la Russie ».

L’OTAN a déployé quelque 6 000 hommes dans les pays baltes et en Pologne.

Le ministère de la défense lituanien a également annoncé le début de l’exercice national le plus important de l’histoire du pays, « Thunder Storm », avec quelque 9 000 hommes.

Israël, qui n’est pas membre de l’OTAN, participera pour la première fois aux manoeuvres Saber Strike. Plusieurs dizaines de parachutistes israéliens sont envoyés en Europe de l’Est pour participer à l’exercice.

Jusqu’à présent, il s’agissait d’un exercice énorme, mais cette année, il a été décidé de le diviser en deux scénarios différents ; le premier scénario est un grand exercice de 18 000 combattants de nombreux pays, tandis que le second, auquel Israël participera, aura un nombre plus limité de troupes. Au cours de l’exercice, les combattants seront entraînés au combat dans plusieurs pays, devront faire face au scénario de frappes aériennes de forces étrangères et traverser des ponts et des rivières.

Les autres forces armées participant à l’exercice sont celles des États-Unis, de la Grande-Bretagne, de la France, de l’Italie, du Canada, de la Lettonie, de la Lituanie, des Pays-Bas, de la Macédoine, de la Pologne, de l’Espagne, de la Roumanie, de la Norvège, de la République tchèque et de l’OTAN.

Source : Haaretz

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook

Vos partages nous permettent de continuer, merci !