Près d’un tiers des Russes veulent que Poutine mette fin à la guerre en Syrie

0
192

Bien que 54 % des Russes disent à l’agence publique russe de sondage VTsIOM qu’ils soutiennent la politique du Kremlin de poursuivre la guerre en Syrie, 34 % disent en revanche qu’ils sont contre, dont 24 % de ces derniers justifiant leur position par les pertes russes au combat et 15 % qui estiment que Moscou a de nombreux problèmes à la maison qui devraient être abordés en priorité.

Il n’est pas surprenant de constater que les médias russes ont joué sur le soutien à la politique de Vladimir Poutine en Syrie et ont minimisé l’opposition. Mais la proportion de ceux qui sont prêts à dire qu’ils s’ y opposent tout en avançant leurs raisons suggère que le soutien du public à la guerre de Poutine s’amenuise.

Un autre signe possible d’un changement d’opinion au sujet des aventures militaires étrangères du dirigeant du Kremlin est que près d’un sondé sur cinq de l’échantillon – 19 % – déclare qu’il ne sera pas nécessaire de fournir un soutien à la Syrie et à son gouvernement après la fin de la guerre.

Ce n’est là qu’un des résultats du sondage publié la semaine dernière, qui donne un aperçu de la situation actuelle des Russes et de la direction qu’ils prennent.

Le sondage a été mené du 29 au 30 septembre auprès de 1 200 personnes par entrevue téléphonique. L’erreur statistique déclarée ne dépasse pas 3,5%.

Source: traduction d’un article (en anglais) paru sur Window on Eurasia / Paul Goble

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire
Entrez votre nom ici

*