Roumanie : une célèbre machine Enigma achetée 100 euros aux puces et revendue 45 000 euros

0
258
Machine électromécanique. Photo d'illustration Flickr/floeschie

Ce n’était pas une vieille machine à écrire… Une Enigma, célèbre machine de cryptage utilisée par l’armée allemande pendant la Seconde Guerre mondiale, a été vendue 45 000 euros mardi à Bucarest. Son propriétaire l’avait chinée : 100 euros aux puces.

Une Wehrmacht Enigma I, machine électromécanique utilisée par l’Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale pour le chiffrement de l’information, a été adjugée aux enchères 45 000 euros, mardi, à Bucarest.

L’objet avait été acheté 100 euros aux puces en Roumanie par un collectionneur averti.

Le vendeur pensait qu’il s’agissait d’une vieille machine à écrire, mais l’acheteur, lui, savait qu’il était en train de faire l’affaire de sa vie : professeur de cryptographie, il avait passé sa vie à étudier Enigma. Ce jour-là, il a sauté sur l’occasion.

Une machine réputée inviolable

Mise à prix 9000 euros, la machine a fait monter les enchères organisées par la maison Artmark.

Et peut-être aurait-il pu en tirer beaucoup plus : le mois dernier, une division de Christie’s à New York a établi un record en vendant pour 547 500 dollars -477 500 euros- une machine Enigma de 1944.

Réputée inviolable, Enigma a été décodée par l‘équipe du mathématicien britannique Alan Turing à partir de 1942. Ses travaux à Bletchley Park, siège du renseignement britannique, auraient nettement accéléré la chute du IIIe Reich.

Source : Le Dauphiné

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire
Entrez votre nom ici

*