Saakachvili : «Sans l’Ukraine, l’UE et toute l’Europe seront perdues»

0
36

L’ex-gouverneur de la région ukrainienne d’Odessa et ancien président géorgien Mikhaïl Saakachvili rappelle à l’UE sa dette envers l’Ukraine et prédit à cette dernière l’avenir d’une «superpuissance» européenne.

L’Union européenne et l’Europe dans son ensemble sont redevables à l’Ukraine de les protéger contre « l’armée la plus agressive » du monde, a affirmé dimanche l’ex-gouverneur de la région ukrainienne d’Odessa et ancien président géorgien Mikhaïl Saakachvili.

« L’UKRAINE NE DOIT PLUS AUJOURD’HUI SUPPLIER NI IMPLORER QUI QUE CE SOIT DE NE PAS LA LAISSER TOMBER. AU CONTRAIRE, ELLE DOIT DICTER DE FAIRE CECI, CELA ET CELA, PARCE QUE L’UNION EUROPÉENNE ET L’EUROPE EN GÉNÉRAL NE SURVIVRONT TOUT SIMPLEMENT PAS SANS L’UKRAINE », A DÉCLARÉ M. SAAKACHVILI SUR LES ONDES D’UNE RADIO UKRAINIENNE.

Rappelant la dette de l’UE envers Kiev, le politicien a prédit à l’Ukraine l’avenir d’une « superpuissance » européenne, d’un « puissant acteur » en Europe d’ici 5 à 15 ans.

Auparavant, Mikhaïl Saakachvili avait annoncé une collecte de fonds pour son nouveau parti qui transformerait justement l’Ukraine en superpuissance. Quoi qu’il en soit, en Géorgie, pays que son ex-président avait quitté en novembre 2013, plusieurs actions en justice ont été intentées contre lui, y compris pour dilapidation de fonds publics.

L’Union européenne octroie régulièrement des aides financières à l’Ukraine. Selon la Cour des comptes européenne, entre 2007 et 2015, l’UE lui a alloué cinq milliards d’euros. En mars 2014, la Commission européenne a débloqué à titre supplémentaire pour l’Ukraine un paquet d’assistance financière de 11,2 milliards d’euros. Néanmoins, en décembre 2016, les auditeurs européens en sont venus à la conclusion que ce soutien n’avait eu qu’un impact limité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire
Entrez votre nom ici

*