Suède – Une femme de 70 ans interrogée et condamnée pour avoir publié un message anti-musulman sur Facebook

0
109

Une femme de 70 ans en Suède a été interrogée par la police, puis condamnée pour un message anti-musulman sur Facebook, dans lequel elle exprimait sa crainte que l’Islam ne s’empare du pays.

L’article, publié en mai 2018 sur le groupe Facebook Stand Up For Sweden, a été publié en tant que commentaire sous un article sur la violence envers les femmes.

« N’est-ce pas la Suède ou avons-nous livré le pays à une vermine musulmane ? », a écrit la femme.

Le poste a été signalé par le groupe Näthats-inspecteur de Näthats-inspector, un groupe de surveillance du discours haineux financé par les contribuables, et la femme a ensuite été interrogée par la police à Hudiksvall.

Elle a admis qu’elle aurait pu mieux encadrer le poste, mais a affirmé qu’elle était simplement contrariée après avoir lu des documents sur les mauvais traitements infligés aux femmes dans les pays islamiques.

« Je suis contre le fait qu’ils soient mauvais pour les femmes. Nous avons tellement de musulmans qui viennent. J’ai dû dire qu’ils battent des femmes. J’en ai bien peur « , a-t-elle dit à la police, ajoutant qu’elle avait été  » provoquée  » par les manchettes des journaux à ce sujet.

La femme a été condamnée et condamnée à payer 40 amendes journalières de 120 couronnes (40 x environ 12 EUR).

Le juge dans cette affaire a déclaré que le message sur Facebook était plus une affirmation qu’une question et qu’il violait donc les lois suédoises sur le discours haineux.

Des lois similaires qui feraient officiellement de l' »islamophobie » un crime raciste haineux sont actuellement à l’étude au Royaume-Uni.

Plus tôt cette année, une Suédoise de 65 ans qui avait été auparavant victime d’une agression brutale de la part de migrants a été condamnée à la prison pour avoir affiché que  » le niveau de QI en Suède va baisser en raison de l’immigration « .

Dans un autre cas, une femme de 32 ans de Gothernburg a été interrogée par la police, son ADN a été prélevé et a ensuite été emprisonnée pour le « crime » d’avoir partagé une blague mime sur l’Islam sur Facebook.

L’année dernière, une Suédoise de 70 ans a été poursuivie pour incitation à la haine parce qu’elle avait vu des migrants mettre le feu à des voitures, ce qui arrive tout le temps en Suède.

L’année dernière également, la star suédoise de YouTube, PewDiePie, leur plus grosse exportation depuis Abba et Ikea furniture, a été mise sur une liste officielle de haine.

Source: InfoWars

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous.

Vos partages nous permettent de continuer, merci !