«Un acte sans précédent et immoral». Un archevêque scandalisé par le retrait des croix sur les emballages Lidl

0
113

Le géant européen de la grande distribution Lidl est sous le feu des projecteurs à travers l’Europe pour avoir effacé les croix des images des églises emblématiques de Santorin, qu’il utilise pour décorer un certain nombre de ses produits grecs.

L’archevêque de Prague, le cardinal Dominik Duka, est même allé jusqu’à écrire une lettre ouverte de sympathie à Efthymios Efthymiades, ambassadeur de Grèce en République tchèque, condamnant la décision du détaillant allemand d’effacer les croix chrétiennes des toits des chapelles orthodoxes emblématiques comme « un acte sans précédent et immoral ».

L’archevêque a averti que « jusqu’à présent, seule la falsification de photographies a eu lieu, mais il y a des craintes que de vraies croix puissent être retirées bientôt », et a demandé à l’ambassadeur d’« accepter ces quelques lignes comme une expression de soutien à votre beau pays, ainsi qu’une expression de résistance à la falsification de l’histoire et aux attaques contre le patrimoine culturel de toute l’humanité ».

Les explications du détaillant allemand contestées

L’histoire a été largement relatée par les médias européens et reprises par les médias sociaux après qu’un client eut remarqué les modifications de style soviétique apportées aux produits Lidl et pris contact avec le groupe de radio commerciale luxembourgeois RTL.

Les membres du public se sont dits préoccupés par le fait que l’enlèvement des croix sur les toits des églises est généralement réservé à des groupes radicaux tels que l’État islamique, et ont contesté la déclaration de Lidl selon laquelle elle avait manipulé les images parce qu’il s’agissait d’une « entreprise respectueuse de la diversité ».

Les consommateurs se sont interrogés sur la mesure dans laquelle l’iconographie chrétienne dépouillée des images de l’architecture chrétienne « respecte la diversité » et ont souligné que certains de ses produits et dépliants promotionnels semblent présenter des minarets et des croissants islamiques, ainsi que des insignes de certification halal.

Source : traduction d’un article (ang) paru sur Breitbart / Jack Montgomery.

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire
Entrez votre nom ici

*