Un rappeur islamo-racaille annoncé en concert au Bataclan

0
472

En France, l’annonce que Médine, un rappeur originaire du Havre, se produira à deux reprises en octobre au Bataclan, haut lieu de la tragédie meurtrière lors des attentats de Paris, suscite une vague d’indignation sur les réseaux sociaux.

Le rappeur, qui arbore le mot « Jihad » avec un glaive, devrait tenir concert les 19 et 20 octobre prochain. Le malaise est d’autant plus grand qu’il prétend sur affiches que ses concerts parisiens sont bientôt complets.

L’«artiste» est connu pour ses paroles qui mêlent pêle-mêle dans un syncrétisme écervelé des symboliques comme la paix entre les communautés et des enseignements prétendus tirés du Coran. Certaines chansons sont particulièrement violentes.

Avant l’attentat de Charlie Hebdo en janvier 215, il avait écrit la chanson, «Don’t laïk» (non laïque), dans laquelle il tenait des propos agressifs : «Crucifions les laïcards comme à Golgotha», «si j’applique la Charia les voleurs pourront plus faire de main courante», «Marianne est une femen tatouée « Fuck God » sur les mamelles», «J’mets des fatwas sur la tête des cons», etc.

Sur la Toile, les internautes ont relayé la polémique, beaucoup évoquant un «malaise», d’autres un problème de «décence».

Le hashtag a fleuri sur Twitter alors qu’une manifestation est annoncée pour le 19 octobre.

 

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook

Vos partages nous permettent de continuer, merci !