VIDÉO – Accusé d’être un agent de l’Iran chiite par Riposte Laïque le pourfendeur de l’islam Aldo Sterone répond

0
560
qui est Aldo Sterone

Aldo Sterone, vous l’avez certainement vu une fois ou l’autre sur Youtube. Assis dans sa voiture à l’arrêt (c’est un peu sa marque de fabrique), il diserte, s’insurge, explique, démonte l’islam à longueur de vidéos qui font souvent des dizaines de milliers de vues. Mais, dernièrement, une méchante rumeur est venue troubler sa réputation et plonger ses nombreux fans dans le doute. Derrière l’Algérien blogueur du volant, d’après un journaliste et essayiste français, Jean Robin, se dissimulerait en fait un musulman chiite réglant leur compte aux sunnites pour le compte de l’Iran.

D’abord lancée sur le site Riposte Laïque par Jean Robin, l’accusation folle de crypto-chiisme contre Aldo Sterone (un pseudo) s’est vite répercutée sur la Toile comme une trainée de poudre, suscitant les commentaires les plus variés, mais dans l’ensemble empreints de méfiance. Il faut dire que le youtuber résidant en Angleterre a construit sa réputation de pourfendeur de l’islam au fil des années avec près d’une cinquantaine de vidéos à son actif. Pour en arriver à découvrir – se sont étonnés, à raison, ses fans – qu’en définitive se cachait… un musulman d’obédience chiite ?

Attaqué par Riposte Laïque, c’est un Aldo Sterone visiblement dégoûté qui a riposté à son tour le 22 février sur sa chaîne Youtube (40 000 abonnés). A l’origine de la violente charge de Jean Robin, selon lui, se trouverait une vidéo (aujourd’hui par lui supprimée ) dans laquelle le blogueur invitait un imam chiite francophone à partager son expérience de l’Iran. Une conversation à bâton rompu dont le contexte a été mal compris – ou feint de l’être – par le journaliste Jean Robin. L’imam en question, qui a fui le régime de Téhéran, étant l’auteur d’un ouvrage très critique racontant les tortures et abus dont il a été victime lorsqu’il était séminariste.

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook