Les dessins de Danzig Baldaev du Goulag

0
512

Le travail de gardien de prison de Baldaev lui a permis de voyager à travers l’ex-URSS où il a été témoin de scènes de la vie quotidienne au Goulag, racontant ce monde auparavant fermé des deux côtés du globe. Les dessins, réalisés pendant la période communiste, forment un document dévastateur, un écho obsédant des œuvres de Varlam Shalamov et Alexandre Soljenitsyne.

Danzig Baldaev
Nationalité : Russie
Né(e) à : Ulan-Ude, Bouriatie , le 19/12/1925
Mort le : 23/01/2005

A chaque vignette, Baldaev donne vie à ses personnages : du plus bas zek (détenu) au vor (voleur) tatoué le plus violent, les pratiques et les habitants du système du goulag sont révélés dans des détails incroyables et choquants. Il documente le mépris manifesté par les autorités à l’égard des personnes emprisonnées et la transformation de ces citoyens en survivants ou en victimes. Cette représentation graphique expose les méthodes systématiques de torture et de massacres de millions de personnes perpétrés par l’administration, ainsi que les atrocités commises par des criminels sur leurs codétenus.

Avec plus de 130 dessins et textes de Danzig Baldaev – auteur de la célèbre Encyclopédie russe du tatouage criminel Volume I, II, III – Drawings from the Gulag, disponible à la vente,  décrit l’histoire, l’horreur et les particularités du système du goulag depuis sa création en 1918.

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous.
Vos partages nous permettent de continuer, merci !