Le paradis dans la neige : L’Art de Heinrich Berann (2ème partie)

0
379

Par J. Belenger dans Renegade Tribune

Cet article se veut une simple annexe à la première partie consacrée à Heinrich Berann, qui sera exclusivement centrée sur ce que cet artiste remarquable a réalisé de son vivant en tant que graphiste. La plupart de ses missions commerciales ont été créées pour l’industrie du tourisme dans les Alpes, que ce soit pour faire de la publicité dans le nord de l’Italie, en Suisse ou dans son pays natal, l’Autriche.

Lorsqu’on fait référence à de tels endroits, il va sans dire qu’il s’agit de l’une des plus belles régions d’Europe centrale, donc cette beauté se retrouve dans les affiches et les panoramas de Berann qui sont inclus ici. En guise de conseil, je recommande vivement à tous ceux qui lisent cet article de visiter l’espace alpin, au moins une fois dans leur vie si possible, comme je l’ai moi-même fait il y a quelques années lors de ma visite dans le canton suisse des Grisons, essentiellement germanophone. Là, j’ai eu l’occasion de visiter des endroits comme Coire (où j’ai séjourné pendant environ une semaine), Arosa et St. Moritz in Engadin.

Note de l’auteur : St. Moritz a été utilisé comme lieu de rencontre pour les Bilderbergers en 2011, ce qui lui a vraiment valu une marque noire historique.

En visitant ces lieux, on peut comprendre pourquoi des philosophes comme Nietzsche passaient de longues saisons dans des villages comme Sils Maria. Malgré le fait que j’y étais hors saison (lorsque j’ai visité ces endroits), les endroits les plus élevés étaient encore complètement recouverts de neige épaisse sous le soleil du printemps à venir. En fait, je me souviens que certains endroits étaient interdits à cause des avalanches de neige saisonnières. L’une des choses que j’ai le plus appréciées, c’est le calme et l’air pur. J’espère ne pas passer pour un agent de voyage ou quelque chose comme ça, mais pour tous ceux qui cherchent des vacances loin des agglomérations, de la pollution urbaine et du stress, ce sont les bons endroits à visiter (au moins avant la saison estivale, quand les choses semblent devenir un peu plus chargées là-bas).

Affiche ‘Grossglockner’ (1932) de Heinrich Berann

Et le travail de Berann ? Je tiens à préciser un point : il ne s’agit pas d’un article consacré à « l’art en tant que tel » puisqu’il s’agit d’affiches commerciales et d’œuvres d’art graphique avec une intention utilitariste évidente. Il s’agit essentiellement de  » moyens d’arriver à une fin  » (même s’il s’agit ici de publicité vintage), l’objectif étant essentiellement de promouvoir le tourisme dans des lieux spécifiques (du moins c’était l’intention initiale à l’époque). Je veux juste tracer la ligne pour éviter certains « commentaires » de personnes qui se livrent au mélange de pommes et d’oranges dans la section commentaires.

En possession d’un dessin somptueux et de techniques de peinture qui atteignent la perfection de la peinture de la Renaissance, cet art oscille entre symbolisme et rêve dans une ouverture scénique toujours grandiose. Dans ses tableaux, la nature et l’homme sont soit intégrés au plus haut degré de leur vitalité dans des expériences émouvantes, soit ils sont dans la position classique de l’harmonie et de la beauté. » – Sur l’art de Heinrich Berann : Extrait de l’entrée du Dizionario degli Artisti Europei Contemporanei Accademia Italia delle Arti e Lavoro (1980) | Citation extraite de l’entrée métapédia allemande de Berann.

Malgré l’aspect coloré et accrocheur de ces œuvres d’art, je dois souligner l’affiche de Bergen Oberland de 1970. Remarquez l’arbre sombre et tordu au premier plan. Si l’on enlevait à la fois le skieur et le lettrage, l’ensemble de la composition ferait partie de la collection de peintures personnelles présentées dans la première partie de cet article. Je me demande vraiment comment cette œuvre d’art s’est vraiment rendue à l’imprimeur, compte tenu de la couche de sucre qui va avec ce genre d’images promotionnelles. Inutile de dire que c’est ma préférée du groupe.

Je voudrais également souligner l’affiche ‘Grossglockner’ (1932), l’affiche ‘Dolomiti, Belluno, Italia, Summer-Winter’ (1936) et l’affiche ‘Innsbruck, Tyrol, Autriche’ (vers 1950). En regardant ces photos pastorales, on a presque l’impression de prendre le prochain avion pour l’Autriche, la Suisse ou le nord de l’Italie pronto. Remarquez les couleurs vives et l’utilisation magistrale de la lumière et de l’ombre dans ces illustrations.

Si les Dieux me le permettent, je m’attends à ce que mon prochain article soit en rapport avec ces thèmes publicitaires vintage, dédiés à l’industrie du tourisme pendant le Troisième Reich proprement dit. C’est ce que j’ai déjà fait avec des articles dédiés aux graphistes comme Ottomar Anton et Ludwig Hohlwein, si vous voulez bien vérifier les deux.

Affiches

‘Austria’ (1958) par Heinrich Berann

‘Berner Oberland, Schweiz’ (1970) par Heinrich Berann

‘Austria’ par Heinrich Berann

‘Dolomiti, Belluno, Italia, Summer-Winter’ (1936) par Heinrich Berann

‘Grossglockner’ (1932) par Heinrich Berann

‘Innsbruck, Tyrol, Austria’ (vers 1950) [2] par Heinrich Berann

‘Kanzel Wand Bahn’ par Heinrich Berann

‘Karnten, Der Deutsche Suden’ (vers 1950) par Heinrich Berann

‘Kleinwalsertal, Tyrol’ (1954) par Heinrich Berann

‘L’Hiver Dans Les Dolomites, Bolzano, Tirol Italie’ (vers 1947) par Heinrich Berann

‘Scharnow-Reisen’ (1960) par Heinrich Berann

‘L’été dans les Dolomites, Bolzano, Tyrol, Italie’ (1940) par Heinrich Berann

‘Tyrol, Austria’ Poster par Heinrich Berann

‘Vorarlberg, Osterreich’ (vers 1950) par Heinrich Berann

‘Vorarlberg, Osterreich’ (vers 1950)  par Heinrich Berann

Panoramas

‘Denali’ (vers 1994) par Heinrich Berann

‘Festschrift’ par Heinrich Berann

‘Isola di Capri’ par Heinrich Berann

‘Lago di Como, Italia’ (1957) par Heinrich Berann

‘North Cascades’ (vers 1987) par Heinrich Berann

‘Panorama Yellowstone Nationalpark’ (1989) par Heinrich Berann

‘Riviera Adriatica di Romagna Prov. di Forli, Italia’ (1938) par Heinrich Berann

‘Val di Fassa, Trento’ (date inconue) par Heinrich Berann

‘Yosemite’ (vers 1991) par Heinrich Berann

‘Tyrol’ par Heinrich Berann

J. Belenger

J.Belenger (prononcer avec un ‘G’ dur) est un musicien, compositeur et graphiste européen expérimenté pro-blanc. Il a participé à la bande originale de Hellstorm’ : Le véritable génocide de l’Allemagne nazie “ (film racontant ce que l’Allemagne a vécu de la part des 53 pays qui lui ont déclarés la guerre en 1939-1945) en 2015. Dans le passé, il a également collaboré étroitement avec Justice 4 Germans. Il est collaborateur régulier de Renegade Tribune.

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous.

Vos partages nous permettent de continuer, merci !