Salvini prononce un discours depuis le balcon où Mussolini admirait les rouges être pendus aux lampadaires !

0
323

Paru dans Démocratie Participative

Après une longue et interminable nuit démocratique, Matteo Salvini se positionne en vue de se proclamer Duce et restaurer l’espoir du peuple en Italie.

RTL :

Matteo Salvini est devenu un spécialiste de la provocation, n’hésitant pas parfois a souffler sur certaines braises afin d’allumer les feux de la polémique. L’un de ses exercices favoris consistant à reprendre des postures rappelant Mussolini, ce qui a été encore le cas vendredi 3 mai, dans la ville de Forli, en Emilie-Romagne (nord de l’Italie).
Alors qu’il était en tournée électorale, le vice-premier ministre italien a semblé connaître son histoire des années 1920, car c’est depuis le balcon de l’hôtel de ville de Forli que Mussolini avait assisté à l’assassinat de jeunes partisans de la démocratie, rappelle Le Parisien.
En plus de la pendaison aux réverbères de la ville de ceux qu’ils considéraient comme des opposants, le « Duce » avait tenu plusieurs rassemblement a Forli. Matteo Salvini en a donc profité pour faire un discours depuis le même balcon. Le lendemain, il enfonçait le clou en twittant une photo avec ce commentaire : « Un spectacle la nuit dernière ! ».

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les rouges étaient en rage.

Pendre des terroristes rouges aux réverbères est typiquement une mesure de salut public.

Je ne sais pas si Salvini veut pendre des marxistes aux lampadaires de Forli mais je soutiendrais volontiers une telle politique s’il décidait de la mettre en oeuvre, une fois la démocratie abolie en Italie.

C’est un signal très positif.

Plus personne ne veut de la démocratie, ce régime infernal aux mains des banques.

 

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous.

Vos partages nous permettent de continuer, merci !