Oh les vilaines femmes UDC !

0
103
(Photo: Keystone)

Paru dans Le Pamphlet

On apprenait le 3 juin que le 14, jour de la grève illégale des femmes de Suisse, des membres féminins de l’UDC, au lieu de s’en aller vociférer dans la rue des slogans insanes, participeraient à un repas de soutien à l’Aide suisse pour la mère et l’enfant (ASME)1. Cette association accomplit un énorme travail pour venir en aide aux femmes et aux couples confrontés à une grossesse non planifiée et leur épargner le recours à l’avortement. De surcroît, elle explique en toute vérité sur son site que la «pilule du lendemain» n’est pas un moyen contraceptif, mais un moyen abortif 2.

L’effarante trahison a «fait hurler»3 les grévistes – ou faudrait-il dire les grévistesses? – du 14 juin. Audrey Petoud, porte-parole de la Jeunesse socialiste vaudoise l’a dit sans ambages: «Que des femmes préfèrent défendre une association qui met en péril le droit des femmes plutôt que de se rassembler lors de la grève nous met en colère»3.

Bravo, les femmes UDC! Continuez à faire enrager cette péronnelle et ses copines.

Mariette Paschoud

1 Aide suisse pour la mère et l’enfant (ASME), Case postale, CH-4142 Münchenstein, ccp 40-30000-7.

2 https://asme.ch/avortement/methodes-et-moyens-abortifs.

3 https://www.20min.ch/ro/news/romandie/story/Les-femmes-UDC-feront-la-greve-a-leur-propre-sauce-13203806.

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous.

Vos partages nous permettent de continuer, merci !