« Jewxit » : Une lueur d’espoir pour l’avenir de l’Angleterre alors que 300 000 Juifs menacent de partir

0
326

Paru dans Right of the Right

Une enquête de la Jewish Chronicle de 2018 a révélé qu’un Juif britannique sur trois a envisagé de quitter le Royaume-Uni en raison de la montée de l’antisémitisme, tandis que le terme inquiétant « Jewxit » a récemment germé, faisant référence à un scénario catastrophe où la communauté juive entière, forte de 300 000 personnes, fuyant le Royaume-Uni après une victoire de Jeremy Corbyn :


Le Jerusalem Post a entendu des Juifs britanniques dont les préoccupations au sujet de l’antisémitisme de Corbyn sont si graves qu’ils ont envisagé d’émigrer si le dirigeant du Parti travailliste britannique venait à prendre le pouvoir.
Le niveau d’anxiété dans les milieux juifs est tel qu’il y a quelques mois, l’ancien président du Parti conservateur Andrew Feldman avait écrit une lettre sévère à Jeremy Corbyn disant : « Je veux que vous sachiez que de nombreux Juifs du Royaume-Uni envisagent sérieusement leur avenir ici si vous devenez Premier ministre. C’est parce qu’ils peuvent voir que le Parti travailliste, un parti avec une fière tradition de tolérance et d’inclusivité, est maintenant un foyer de sentiments contre Israël et donc contre le peuple juif. Silencieusement, discrètement et à contrecœur, ils préparent leurs plans d’urgence, et ce serait une tragédie. »
Ce sentiment est partagé par Jonathan – ce n’est pas son vrai nom – pour qui le choix est clair.
« Je m’inquiète de l’antisémitisme de Corbyn depuis un certain temps « , a-t-il déclaré au Jerusalem Post. « Même avec deux enfants actuellement à l’école, ma femme et moi sommes confiants que si Corbyn gagne, nous vendrons la maison et irons en Israël. »
L’angoisse de Jonathan est double : « Il y a l’aspect financier, bien sûr, explique-t-il, car nous nous attendons à ce que l’économie baisse sous Corbyn, et que notre maison perde instantanément un dixième de sa valeur, soit environ 50 à 100.000 livres. C’est juste nous, donc j’ai peur d’imaginer l’impact sur l’économie britannique si les 300 000 Juifs partaient. »
Pour Jonathan, ce scénario n’est pas aussi tiré par les cheveux que certains pourraient le croire. « Des milliers de Juifs français se sont déracinés ces dernières années en raison de l’antisémitisme et se sont installés en Israël, explique-t-il, de sorte que je peux certainement voir une vague de Juifs britanniques fuir le pays en réponse à une victoire de Corbyn. Une telle sortie causerait de graves dommages à l’économie du Royaume-Uni. Nous parlons de milliards de livres de dommages lorsque les gens vendent des biens et emmènent leur argent ailleurs. Ajoutez à cela l’effet de fuite des cerveaux, et vous avez une idée de l’énorme perte potentielle. »
La deuxième motivation de Jonathan et de ses collègues est « l’atmosphère négative et la perspective zéro de toute mesure corrective prise » au sein du Parti travailliste.
« L’intervention de la Commission éthiopienne des droits de l’homme est tout aussi accueillante et alarmante », a expliqué Lily – ce n’est pas un vrai nom, « car finalement, l’antisémitisme au sein du parti est pris au sérieux après le blanchissage de Chakrabati, mais[il est] alarmant que la situation soit si terrible qu’elle nécessite une enquête officielle ».
Ces sentiments sont repris par Gil – ce n’est pas un vrai nom – qui « s’installera peut-être en Israël » parce qu’il « s’oppose à vivre dans une société qui envisagerait réellement d’élire un antisémite » à Downing Street. « Quelle horrible accusation contre la Grande-Bretagne si nous partons tous, la réputation de tolérance et de démocratie de la Grande-Bretagne sera ternie pour l’éternité. »

Eh bien, voilà, l’Angleterre. Les Juifs vont vous rendre votre pays, sur lequel ils ont une emprise de fer depuis que les Rothschild ont fondé leur Banque d’Angleterre il y a des centaines d’années, et tout ce que vous avez à faire apparemment est de voter massivement pour l' »antisémite » Jeremy Corbyn.  Au cours des 100 dernières années, de nombreux observateurs ont déploré que l’Angleterre était complètement perdue, car l’élite et l’aristocratie britanniques se sont vendues aux riches marchands et banquiers juifs (et se sont mariées avec eux). Comment l’Angleterre se remettrait-elle un jour de ce réseau de contrôle de la dette et de brassage de leurs lignées ?

Qui aurait cru que ce serait aussi simple que de voter pour un socialiste radical comme Jeremy Corbyn, dont le soutien public pour les Palestiniens a tellement irrité et « terrifié » les Juifs du Royaume-Uni qu’ils sont prêts à partir, peut-être pour Israël, juste pour faire une remarque et, espérons-le, « ternir » la réputation internationale de l’Angleterre comme chien de poche sénile pour les intérêts des Rothschild ? Mais ne nous faisons pas trop d’illusions.  Les Juifs ont secrètement besoin d’antisémites pour se sentir comme de vrais Juifs en leur donnant une raison de plus d’être insatisfaits d’un pays qui leur a donné les clés du royaume il y a longtemps.

Vos partages nous permettent de continuer, merci !