Agnès Thill exclue de LREM pour avoir défendue la thèse nazie d’une famille avec un père et une mère

0
246

Paru dans Démocratie Participative

Les derniers bourgeois à l’ancienne sont purgés.

Ultime relique d’un temps révolu, Thill a été limogée sur ordre des fiottes qui co-gèrent les partis au parlement aux côtés des juifs.

Agnès découvre que la France juive est une version séropositive de l’URSS de 1989.

Le Figaro :

La députée de l’Oise Agnès Thill a été exclue de La République en marche en raison de «propos polémiques» concernant «le projet du gouvernement d’ouvrir la PMA à toutes les femmes», a annoncé ce mercredi le parti présidentiel.
«Ces propos sont préjudiciables à la cohésion du mouvement et nuisent à son image alors que l’ouverture de la PMA (procréation médicalement assistée, NDLR) va faire l’objet dans les semaines qui viennent de débats à l’Assemblée nationale», relève la Commission des conflits de LREM dans un communiqué, en déplorant «la fréquence et le caractère pernicieux des propos» tenus par Agnès Thill.

Thill était le dernier grain de sable dans ce parti de sodomites, de lesbiennes et de yids qu’est LREM.

Elle empêchait « la cohésion » des anus.

Les pédales ont revendiqué l’opération.

Tant mieux.

Au moins les choses sont claires.

On ne se débarrassera de ce poison Pédo-LGBT que par des mesures radicales et systématiques. Pas par des  élections.

Vos partages nous permettent de continuer, merci !