Les traînées totalement hystériques après la diffusion d’un reportage des années 60 où les mâles blancs assument leur idéal patriarcal

0
169

Paru dans Démocratie Participative

L’INA a récemment diffusé, pour exciter la haine des femelles contre l’homme blanc hétérosexuel, un extrait d’un entretien télévisé avec de jeunes hommes réalisé en 1961 au sujet de leur idéal féminin.

Cet idéal est bien évidemment le même pour les hommes en 2019 : une femme féminine – pas un machin tatoué qui fume et parle comme une maghrébine de banlieue -, aimante et qui sache tenir son rôle de mère de famille.

En visionnant l’extrait, on peut voir comment, en seulement 50 ans, les juifs et leurs drones marxistes ont détruit l’ordre social.

Pour les traînées, ce qu’elles entendent là est terrifiant. L’idée de servir les plonge dans un état de choc réel.

C’est une orgie de cris, de pleurs, de manifestations d’angoisse.

C’est ce qui se passe quand l’homme donne carte blanche aux pétasses pour mener le bal.

Le grand combat du 21ème siècle, en plus de la lutte raciale, va consister à remettre la femme blanche à sa place, ce qui implique en amont de remettre l’homme blanc à sa place : aux commandes.

En attendant, il est temps de promouvoir le Guide de la Bonne Épouse.

Ce guide, qu’il soit original et issu du bon sens masculin, terrorise les traînées.

1.) Préparez le repas tôt. Planifiez à l’avance, le soir précédent même, pour avoir un délicieux dîner prêt à l’heure où il rentre. C’est une manière de lui faire comprendre que vous avez pensé à lui et que vous vous préoccupez de ses besoins.

La plupart des hommes ont faim quand ils rentrent à la maison et la perspective d’un bon repas (particulièrement son plat préféré) fait partie de l’accueil chaleureux dont ils ont besoin.

2.) Préparez-vous et faites-vous belle. Prenez 15 minutes pour vous reposer afin d’être détendue quand il arrive. Retouchez votre maquillage, mettez un ruban dans vos cheveux, et ayez l’air frais. Il était justement avec des personnes avec des soucis de travail.

Soyez un peu enjouée et un peu plus intéressante pour lui. Sa journée ennuyeuse peut avoir besoin d’un coup de pouce et l’un de vos devoirs et de le lui donner.

3.) Rangez le désordre. Faites un dernier tour dans la partie principale de la maison avant le retour de votre mari. Rangez les manuels scolaires, les jouets, les papiers, etc. et puis passez un coup de chiffon sur les tables.

4.) Durant les mois les plus froids de l’année, vous devez préparer et allumer un feu auprès duquel il pourrait se détende. Votre mari se sentira comme dans un paradis de paix et d’ordre, et ça vous rendra plus heureuse aussi. Après tout, s’occuper de son bien être vous fournira aussi une grande satisfaction personnelle.

5.) Préparez les enfants. Prenez quelques minutes pour laver les mains et les visages des enfants (s’ils sont jeunes), coiffez leurs cheveux, et si nécessaire, changez leurs vêtements.

Les enfants sont des petits anges et il voudrait qu’ils y ressemblent. Minimisez tous les bruits. Au moment de son retour, éliminez le bruit du lave-linge, du séchoir ou de l’aspirateur. Essayez d’encourager les enfants à être calmes.

6.) Soyez heureuse de le voir. Accueillez-le avec un sourire chaleureux et montrez de la sincérité dans votre désir à lui plaire. Ecoutez-le.

Vous pouvez avoir une douzaine de choses importantes à lui dire, mais le moment de son retour n’est pas le bon. Laissez-le parler d’abord – rappelez-vous, ses sujets de conversations sont plus importants que les vôtres.

7.) Faites en sorte que la soirée lui appartienne. Ne vous plaignez jamais s’il rentre tard ou qu’il aille dîner dehors, ou dans d’autres endroits sans vous. Au lieu de cela, essayez de comprendre son monde de stress et de pressions et son besoin très réel d’être à la maison et de se reposer.

Votre but : Essayer de vous assurer que votre maison est un havre de paix, d’ordre et de tranquillité où votre mari peut se ressourcer physiquement et mentalement.

8.) Ne l’accueillez pas avec des plaintes et des problèmes.

Ne vous plaignez pas s’il rentre tard pour dîner ou même s’il ne rentre pas de la nuit. Considérez ceci comme mineur par rapport à tout ce qu’il a pu endurer ce jour-là.

9.) Mettez-le à l’aise. Faites en sorte qu’il s’asseye sur un canapé confortable ou qu’il s’allonge sur un lit. Ayez une boisson froide ou chaude prête pour lui.

10.) Arrangez son oreiller et offrez de lui retirer ses chaussures. Parlez d’une voix basse, relaxante et agréable.

Ne lui posez pas des questions sur ses actions et ne mettez pas en doute son jugement d’intégrité.

Rappelez-vous, il est le maître de maison et en tant que tel, exercera toujours ses volontés avec intégrité et véracité. Vous n’avez pas le droit de le remettre en doute.

11.) Et finalement, une bonne épouse connait toujours sa place.

Vos partages nous permettent de continuer, merci !