Allemagne : un réfugié de la paix de Syrie exécute un type au sabre en pleine rue (vidéo)

0
229

Paru dans Démocratie Participative

Vous manquiez de diversité ?

Un migrant de la paix a enrichi un homme à coups de sabre à Stuttgart.

Russia Today :

Un homme a été tué en pleine rue à Stuttgart, en Allemagne, au moyen d’une arme ressemblant à une épée. L’auteur présumé de l’attaque a pris la fuite. Un Syrien de 28 ans, arrivé en Allemagne en 2015 et connu des services de police, a été interpellé.
C’est un nouveau fait divers ultra-violent qui a choqué l’Allemagne le 31 juillet dernier. Un individu, muni d’une arme apparentée à une épée, a violemment assassiné un autre homme dans un quartier situé au sud de la ville de Stuttgart, devant plusieurs dizaines de témoins, plusieurs d’entre eux ayant filmé la scène.
Les faits se sont produits en fin d’après-midi, dans le quartier de Fasanenhof. Selon le quotidien BILD, la police aurait reçu les premiers appels d’alerte aux alentours de 18h40. Sur la route, devant de nombreux témoins ayant arrêté leur véhicule, un individu, «brandissant une arme de type épée», a asséné plusieurs coups à un homme de 36 ans. Alors que celui-ci gisait déjà inanimé sur la chaussée, comme en attestent plusieurs vidéos, son meurtrier a continué à lui porter des coups.
Au moins deux témoins de la scène, dont une femme, ont tenté en vain de s’interposer avant de reculer face à l’attitude menaçante de l’assaillant. Celui-ci a ensuite pris la fuite à vélo, selon RTL. Toujours selon la même source, les deux hommes se connaissaient et auraient vécu en colocation. La victime venait de déménager peu de temps auparavant.
Les secours, rapidement arrivés sur place, n’ont pas réussi à sauver la victime. La police a en outre lancé une vaste opération visant à retrouver le fugitif, mobilisant notamment un hélicoptère. Les enquêteurs ont finalement interpellé un individu de 28 ans. Le suspect, selon la police et le procureur, est un citoyen syrien qui serait arrivé en Allemagne en 2015. Il était connu des services de police.

Cela tombe bien, Macron vient d’annoncer l’arrivée très prochaine de nouveaux réfugiés de l’amour.

J’ai hâte.

Vos partages nous permettent de continuer, merci !