Plus de 1 000 Juifs exposés pour avoir fait semblant d’être Blancs sur Twitter

0
411

Paru dans Christians for Truth

En raison de leur capacité à passer souvent pour des Blancs, l’une des stratégies les plus efficaces des Juifs pour infiltrer et subvertir les nations chrétiennes blanches est d’adopter une identité blanche et de parler au nom de leurs « compatriotes blancs ».

Ce phénomène de métamorphose dure depuis des années sur Twitter, et un observateur averti a soigneusement catalogué plus de 1 100 exemples de Juifs se faisant passer pour des Blancs tout en dénigrant les Blancs pour des Blancs, puis en revenant à leur identité juive pour se protéger de toute critique.

Juifs se faisant passer pour des Blancs sur Twitter (télécharger le PDF ici)

Les Juifs prendront la personnalité d’un Blanc pour faire la leçon à leurs « compatriotes blancs » sur les maux de la « suprématie blanche » et sur la manière dont nous devrions tous avoir honte et nous excuser pour notre « privilège blanc » et nous tenir à l’écart pendant que nous livrons notre nation à des gens de couleur plus méritants qui ont été « victimes » de notre « racisme institutionnel » et des « micro-agression » raciales.

Mais ce jeu d’obus racial n’est pas nouveau pour les Juifs, car même Adolf Hitler a un jour astucieusement fait remarquer que les Juifs prennent une identité allemande quand cela leur convient, c’est-à-dire quand il est à leur avantage de le faire.

Et pourtant, les Juifs insisteront hypocritement pour conserver leur « identité juive » unique, tout en réprimandant sans vergogne les Blancs qui désirent conserver leur « identité blanche » et les nations blanches. Et si vous osez les appeler sur cette hypocrisie, ils reculeront, grinceront des dents et siffleront : « Antisémite ! »

Mais il n’y a rien de nouveau sous le soleil, car même le Christ les a réprimandés pour avoir pris cette fausse identité dans Apocalypse 2:9, « Je connais tes œuvres, tes tribulations et ta pauvreté, (mais tu es riche) et je connais le blasphème de ceux qui se disent Juifs, et qui ne le sont pas, mais qui sont la synagogue du diable ».

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous.

Vos partages nous permettent de continuer, merci !

Les (((Juifs))) traumatisés d’être reconnus comme tels ! Ou l’histoire des parenthèses nazies