Pourquoi les Blancs ne peuvent-ils pas préférer ouvertement sortir ensemble ?

0
294

Paru dans American Renaissance

Par Liv Heide

Avant de lancer WhiteDate.net en 2017, j’ai rapidement appris qu’il y avait une grande hostilité à l’idée que les blancs veulent sortir ensemble. J’ai appris qu’une plateforme de rencontre appelée « Where White People Meet » avait été accusée de racisme. Les entrepreneurs ont reculé et le site a disparu.

Cependant, je ne m’attendais pas à ce que les publicités WhiteDate soient bannies de Facebook, Twitter, Google et Reddit, ce qui signifiait que nous ne devions croître qu’avec l’aide de médias alternatifs à portée limitée. Pendant quelques heures, nous avons passé une annonce sur Facebook qui ciblait les adeptes de Trump et nous avons obtenu un nombre satisfaisant d’inscriptions. Cela nous a donné une idée de la facilité et de la réussite du développement commercial, car le public est là : Les Blancs veulent sortir ensemble.

Le mois dernier, la chaîne WhiteDate YouTube et notre compte Instagram ont été bannis. On pourrait dire que certaines de mes vidéos – que vous pouvez maintenant trouver sur BitChute – étaient un peu critiques à l’égard du système, mais les sept messages sur Instagram étaient entièrement sains.

Les limites imposées à la publicité ont nui à nos progrès. Travaillant en underground comme nous le faisons, nous comptons environ 3 500 membres de WhiteDate. Le ratio hommes/femmes est de 6,4 pour 1, ce qui n’est peut-être pas aussi disproportionné, étant donné que dans le mouvement identitaire plus large, le ratio est estimé à 10 pour 1.

Bien sûr, la plupart de nos membres sont pleinement conscients du défi de la survie des Blancs sur les plans ethnique et culturel. Même en mettant de côté des qualités telles que l’intelligence, la créativité et la diligence, les gens de toutes les races apprécient et recherchent la beauté diverse qui vient avec une variété de couleurs des yeux et des cheveux combinés avec une peau claire.

Les lois de Mendel et les gènes européens récessifs rendent difficile le maintien de nos phénotypes et de nos qualités mentales, mais chaque fois que les blancs discutent de ces questions, nous risquons d’être déplateformés. C’est comme si les entreprises de médias sociaux ne voulaient même pas que nous nous considérions comme un groupe distinct.

Il existe des centaines de sites de rencontres ethniques exclusifs pour les Asiatiques, les Indiens, les Latinos, les Arabes, les Juifs, les Noirs, etc. et les principales plateformes acceptent toutes leur publicité. Pourquoi refusent-ils les mêmes droits aux gens européens ? Pourquoi ne veulent-ils faire du mal qu’aux Blancs ?

Je ne peux pas répondre à ces questions, mais mon expérience est la preuve irréfutable d’un double standard flagrant : il y a une guerre contre notre peuple et nos dirigeants ne semblent pas s’en soucier.

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous.

Vos partages nous permettent de continuer, merci !