Vivre l’Idéal

0
219

Paru dans Blanche Europe

Traduction de l’article Living the Ideal du site The Purity Spiral.


Il ne suffit pas de croire en un Idéal : vous devez le vivre.

Être National-Socialiste ne consiste pas à dessiner des croix gammées ni même à mépriser les Juifs, il ne s’agit pas non plus de simplement adorer des hommes appartenant à une époque désormais éteinte. C’est une philosophie de vie, fondée sur sur les principes qui ont guidés les Hommes Aryens à devenir les maîtres de la planète et les gardiens de la Divine Étincelle cachée au fond d’eux-mêmes, à travers les âges. Nos ancêtres du siècle dernier ne cherchaient pas à créer un nouveau concept de vie, mais cherchaient plutôt à guider leurs frères et sœurs vers ce bien profond de l’Esprit auquel notre race était profondément attachée.

Pour l’Homme Aryen, vivre cet Idéal signifie prendre conscience de son état naturel physique, spirituel et de sa clarté mentale, d’où découle un profond sentiment de devoir envers son peuple, un engagement pour la justice et un noble mépris pour les modes de vie qui souillent l’Âme. En luttant pour l’Idéal, nous laissons la soif de violence chaotique et de ressentiment inefficace à la racaille mi-bête qui peuplera cette terre, sachant pertinemment que rien n’est fructueux si ce n’est construit que sur une fondation de haine. Ce n’est que par une action audacieuse et réfléchie que nous pourrons allumer la flamme de la création ; afin de surmonter l’entropie qui s’infiltre dans chaque facette de notre vie quotidienne.

Sur le plan individuel, cela signifie rejeter toutes les formes de vie et d’existence qui cherchent uniquement à satisfaire les éléments les plus basiques de l’existence. Toute créature qui marche sur cette terre peut céder à ses pulsions fondamentales : seul l’Homme est capable de contrôler ses envies à long terme. Marcher debout avec deux bras et deux jambes n’est pas une marque suffisante d’humanité – il faut vivre selon un principe de vie qui transcende l’individu au-dessus du matériel pour le rapprocher de la lumière intérieure qui l’habite.

Nous, Nationaux-Socialistes, aspirons à la perfection de nous-mêmes et de notre peuple. Bien que nous comprenions que la perfection ne puisse jamais être atteinte, en nous efforçant d’atteindre cet objectif nous formons un lien direct avec notre passé ancestral. À cause des conflits et du combat persistant de nos ancêtres, la vie nous a été accordée, et c’est notre devoir de rembourser cette dette à notre progéniture. Au milieu du chaos qui nous entoure, l’objectif doit être de rétablir l’ordre intérieur afin qu’un jour nous puissions construire l’ordre sans chaos.

En reprenant cet Esprit, nos aïeux ont réussi là où tous les autres mouvements échouent aujourd’hui. Il est facile de suivre le battement de tambour de la mort qui nous interpelle tous, nous qui vivons dans ce monde moderne où même ceux qui veulent changer les choses ne peuvent s’empêcher d’être victimes des vices toxiques de notre époque. Rester ferme et crier « NON ! » face à ce râle est la première action qu’un véritable Homme Aryen doit entreprendre. Ce faisant, il se distinguera de toutes les brutes sans cervelles qui passent leur existence à ramper, impuissants, dans la crasse putride de ces temps.

Avec cet acte de défiance, l’Homme Aryen ne peut s’empêcher de lever le bras droit tendu vers le Soleil donneur de vie et, du plus profond de son cœur et de son âme, rugir en affirmant « OUI ! ».

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous.

Vos partages nous permettent de continuer, merci !

Entre le Transcendant et le Terrestre : L’Art de Heinrich Berann (1ère partie)