L’oncle de la jeune italienne tuée par un nigérian menace de montrer les photos de son corps démembrés si la gauche abolit les lois anti-invasion de Salvini

0
208

Ce cannibale nègre ne regrette rien

Paru dans Démocratie Participative

Un homme a décidé de prendre la presse rouge à son propre jeu.

Summit News :

L’oncle de la jeune fille italienne qui a été violée et assassinée par un migrant nigérian a menacé de montrer des photos de son corps démembré au parlement italien si le nouveau gouvernement du pays abroge les lois strictes de Matteo Salvini sur l’immigration.
Après l’effondrement du gouvernement de coalition de l’Italie, dirigé par le populiste Salvini, le Mouvement 5 Étoiles est prêt à former une nouvelle coalition avec la gauche du centre Partito Democratico (PD).
Cette perspective a conduit l’oncle de Pamela Mastropietro, 18 ans, violée, assassinée et démembrée par la « mafia cannibale » nigériane dans la ville italienne de Macerata, à menacer de montrer au public des photos de sa nièce morte.
Marco Valerio Verni a menacé d’afficher des images agrandies de la victime, ce qui l’a laissée méconnaissable, « pour rappeler aux dirigeants les effets catastrophiques de l’immigration illégale ».
L’audience initiale du procès de l’assassinat de Mastropietro s’est tenue à huis clos en raison de la nature extrêmement horrible des photos, mais Verni a fait le serment de rendre publiques les images si le nouveau gouvernement italien approuve à nouveau l’arrivée de bateaux migrants dans les ports italiens.
« Chaque jour, nous sommes bombardés d’images larmoyantes de péniches chargées de migrants que la gauche aimerait recevoir sans se soucier des conséquences. La même gauche qui est restée silencieuse quand Pamela a été violée et assassinée avec une férocité indescriptible « , a dit Verni.
Innocent Oseghale, l’assassin de Pamela, est arrivé en Italie par un bateau de migrants. Il purge actuellement une peine d’emprisonnement à perpétuité.

La gauche sait parfaitement ce qu’elle fait quand elle milite pour l’importation de millions et de millions de bêtes sauvages d’Afrique en Europe.

Ce n’est pas comme si ces gens-là ne comprenaient pas ce qu’il se passe.

Dans l’histoire, elle a prouvé que le sang du peuple est son carburant et son internationalisme la pousse d’instinct à haïr le peuple autochtone et sa culture.

Dans sa lutte pour détruire le monde ancien pour s’émanciper de toute obligation de solidarité vis-à-vis du peuple, elle a trouvé dans l’immigration du tiers-monde des supplétifs naturels pour l’aider dans sa guerre civile qui est également une guerre raciale.

Maintenant, elle est totalement alliée à la finance juive pour maintenir la politique d’ouverture des frontières, d’immigration totale, de repeuplement et de pulvérisation de toute groupe autochtone uni.

Cette soif cynique de guerre civile pour faire table rase, elle ne peut pas l’assumer au risque de passer pour un accélérateur de la crise sociale et raciale actuelle aux yeux de l’opinion. L’argument antiraciste lui sert à maquiller ses intentions tout en continuant d’acheminer de nouvelles troupes racialement hostiles aux autochtones.

C’est pourquoi démontrer le cynisme de la gauche en montrant son indifférence face aux crimes de ses supplétifs d’Afrique est une chose excellente à faire. Les gens n’aiment pas les hypocrites et leurs larmes de crocodile. La gauche aura d’autant plus de mal à faire pleurer dans les chaumières sur le sort de l’envahisseur que son silence complice sera dénoncé face aux crimes commis contre les Blancs.

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous.

Vos partages nous permettent de continuer, merci !