60 ans après le lancement des singes dans l’espace, un Arabe obtient enfin son premier vol « historique »

0
180

Paru dans Christians for Truth

Pour commémorer le 60e anniversaire du premier lancement réussi et de la récupération des singes dans l’espace, les scientifiques blancs ont finalement trouvé comment envoyer leur premier Arabe dans un premier voyage « historique ».

Un astronaute émirien qui entrera dans l’histoire en devenant le premier Arabe à bord de la Station spatiale internationale a déclaré mardi qu’il avait reçu le soutien du monde entier avant sa mission « de rêve ».
Hazzaa al-Mansoori, 35 ans, est prête à exploser dans l’espace en compagnie du Russe Oleg Skripochka et de l’astronaute de la NASA Jessica Meir – une Suédoise d’origine juive dont le père est israélien – à bord d’une fusée Soyouz de Baïkonour au Kazakhstan mercredi.
Mansoori, qui passera huit jours à bord de l’ISS, sera le premier astronaute émirati et le premier arabe sur le laboratoire orbital, mais pas le premier musulman.
« C’est vraiment un honneur et nous sommes impatients de faire de cette mission un succès et de revenir avec beaucoup de connaissances », a déclaré le pilote lors d’une conférence de presse pré-vol.
Il a déclaré que ce voyage était une étape importante pour son pays et le monde arabe.
« Cette réalisation restera dans l’histoire et se poursuivra, a-t-il dit. « Le rêve est devenu réalité. »
Mansoori a dit qu’il enregistrerait sa routine de prière sur l’ISS et la diffuserait aux gens sur Terre.
« En tant que pilote de chasse, j’ai déjà prié dans mon avion », dit-il, expliquant qu’il avait l’expérience des prières à grande vitesse.
Mansoori prévoit également de mener des expériences et a dit qu’il emmènerait de la nourriture émiratie avec lui pour la partager avec l’équipage.
Skripochka, Meir et Mansoori, qui volent pour la première fois, se joindront à un équipage de six personnes à bord de l’ISS et, pendant une courte période, l’ISS accueillera neuf astronautes.

De quoi exactement peut-on être si « fier » pour cet Arabe, ou pour les autres Arabes en général ?  Ils n’ont pas la capacité de mettre au point la technologie nécessaire pour aller dans l’espace par leurs propres moyens, de sorte que lorsque la NASA et la Russie décident finalement d’en envoyer un comme un singe entraîné, ils le considèrent comme une sorte d’« accomplissement ».

Monter sur la queue des Blancs est apparemment considéré comme un accomplissement pour les « gens de couleur ».  Cela devrait être une source de honte et non d’orgueil.

Et emmener la nourriture arabe dans l’espace et la partager avec les autres membres de l’équipage n’est pas une expérience « scientifique » à moins de baisser la barre pour qu’ils se sentent importants.  La diffusion des prières musulmanes vers la Terre n’est pas une « percée » pour « l’humanité ».

Ne nous voilons pas la face : ce que cet « astronaute » arabe accomplit n’est pas beaucoup plus difficile que de monter dans un avion de ligne commun et de prendre un vol pour New York.  Et sans la technologie blanche, les Arabes ne pourraient même pas trouver comment faire ça tout seuls.

Utiliser la technologie de la NASA pour vendre la « diversité » au monde ne changera pas la réalité.  Voyons comment ils y parviennent sans notre aide pour qu’ils puissent se sentir bien dans leur peau, mais nous n’attendrons pas que cela se produise pour retenir notre souffle.

https://www.youtube.com/watch?v=TOSIM7RKn1c

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous.

Vos partages nous permettent de continuer, merci !