Appelant à l’invasion de l’Europe par le tiers-monde, Bergoglio inaugure une statue de rabbins et de femmes voilées

0
89
Des moukères et des juifs à papillotes, le nouveau peuple catholique selon Soros

Paru dans Démocratie Participative

L’église catholique a désormais pour vocation d’accueillir des rabbins et des femmes voilées, si j’en crois la nouvelle statue inaugurée sur la Place Saint Pierre de Rome par Bergoglio.

La Croix :

Les faits À l’occasion de la 105e journée mondiale du migrant et du réfugié, le pape François a inauguré Place Saint-Pierre une statue en bronze représentant 140 migrants, inspirée d’un verset de la Lettre aux Hébreux : « N’oubliez pas l’hospitalité : elle a permis à certains, sans le savoir, de recevoir chez eux des anges ».
Le pape François a exhorté dimanche 29 septembre à « accorder une attention particulière à l’étranger » et à tous ceux qui sont rejetés, à l’occasion de la 105e Journée mondiale du migrant et du réfugié.

Il faut dire qu’en Europe, les médias ne parlent jamais des étrangers.

C’est à peine si on les voit.

Il a également inauguré Place Saint-Pierre un monument rendant hommage aux migrants.
L’œuvre en bronze et en argile, inspirée de la Lettre aux Hébreux : « N’oubliez pas l’hospitalité : elle a permis à certains, sans le savoir, de recevoir chez eux des anges », et signée de l’artiste canadien Timothy Schmalz est baptisée Angels Unaware (« les anges inconscients »). Elle représente en taille réelle un groupe de 140 migrants de différentes cultures et périodes historiques, massés sur une embarcation.

Cette lettre porte bien son nom.

À l’occasion de cette journée « un thème revient comme un refrain : Il ne s’agit pas seulement de migrants. Et c’est vrai, il ne s’agit pas seulement d’étrangers, il s’agit de tous les habitants des périphéries existentielles qui, avec les migrants et les réfugiés, sont victimes de la culture du déchet », a déclaré pendant la messe le pape François, lui-même issu d’une famille d’émigrés italiens venus en Argentine.

« Périphéries existentielles », « culture du déchet », de quoi parle ce con ?

Depuis le début de son pontificat en mars 2013, le pape a multiplié les prises de position fortes en faveur de l’accueil des réfugiés et des migrants. Ainsi, il s’était rendu quelques mois après son élection sur l’île de Lampedusa, l’une des principales portes d’entrée des migrants en Europe.
En avril 2016, il était même rentré d’une visite sur l’île grecque de Lesbos avec trois familles de réfugiés syriens musulmans à bord de son avion. Fin juillet, il a appelé la communauté internationale à agir « avec promptitude et décision » pour éviter de nouveaux drames en mer.

Bref, la raison d’être de la Papauté tient en une seule idée : faire de l’Europe une gigantesque favela islamique.

Je reviens à ce que je disais : il faut expulser tous ces curetons hors de France et saisir tous les biens de cette organisation à la solde de Soros et de la gauche internationale.