Bernard-Henri Lévy exige que l’UE envoient les goyim européens mourir en Syrie pour sauver les communistes kurdes pour le compte d’Israël

0
284

Paru dans Démocratie Participative

Le retrait américain du nord de la Syrie décidé par Trump a plongé le ministre des Affaires Étrangères français dans un état de désespoir complet.

Bernard-Henri Lévy a finalement repris du poil de la bête et formulé une exigence simple : que les goyim européens soient d’urgence envoyés en Syrie pour compenser le départ américain et sauver les kurdes, bouclier d’Israël.

Heureusement, les Européens, à l’exception des Français, n’enverront jamais un seul soldat dans ce trou à rats.

Nous devrions demander au juif Lévy pourquoi il ne supplie pas Israël d’envoyer ses propres soldats se faire saigner pour mener ce qui n’a jamais été que leur guerre.

La situation sur le terrain est la suivante : l’armée turque va envahir le nord de la Syrie pour détruire les groupes armés kurdes et y réinstaller 2 millions de réfugiés syriens.

Trump a essayé de dissuader Erdogan, sans succès.

A présent, Trump a deux possibilités. Soit il laisse ses soldats sur le chemin de l’invasion turque au risque de s’en faire tuer par une armée membre de l’Otan, soit il évacue et laisse la Turquie faire ce qu’elle veut dans cette région.

Trump a décidé de sauver ses soldats dans la mesure où rien ne peut plus faire changer d’avis Erdogan.

Maintenant que tout est clarifié, cette affaire va être gérée entre turcs, syriens, russes et iraniens.

Nous voilà enfin libérés de ce fardeau oriental créé par les bellicistes juifs. J’espère que l’affrontement en turcs et communistes kurdes durera aussi longtemps que possible avec à la clef un maximum de morts dans les deux camps.

Toute cette affaire ne nous concerne plus.

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous.

Vos partages nous permettent de continuer, merci !