La police allemande menace de prison quiconque partage la vidéo d’une femme musulmane décapitée avec une hache en plein jour

0
567

Paru dans Christians for Truth

La police allemande menace de poursuivre quiconque partage une vidéo horrible d’un musulman de 34 ans du Limbourg qui aurait renversé sa femme de 31 ans avec sa voiture et l’aurait brutalement tuée avec une hache et un couteau de boucher :


La police dit qu’ils enquêtent sur un crime relationnel. Le suspect de 34 ans a été arrêté sur les lieux du crime sans résistance par la police du Limbourg.
Peu après le crime, des témoins ont raconté que le suspect avait roulé pour la première fois sur la victime avec son Audi vers 8 h 25. La femme de 31 ans marchait le long de la route sur le trottoir.
Par la suite, le suspect, âgé de 34 ans, est sorti de sa voiture et a frappé la femme à l’endroit où elle était allongée sur le sol, un objet dans ses mains. La femme a été si grièvement blessée lors de l’attaque qu’elle est morte sur les lieux. Après que des témoins eurent appelé la police, ils sont arrivés immédiatement et ont rapidement arrêté le jeune homme de 34 ans sans aucune résistance. Des spécialistes de la police criminelle ont commencé à sécuriser les lieux du crime et à enquêter sur les preuves médico-légales.
On a dit à la police qu’il pourrait y avoir d’autres vidéos et photos du crime. Ils demandent aux personnes qui ont de telles vidéos ou photos de ne pas les publier sur Internet, mais plutôt de les remettre à la police pour obtenir des preuves.
« Police de Hesse de l’Ouest : Puisqu’il est d’un tel intérêt, le suspect de 34 ans est un citoyen allemand. Il est né et a grandi en Allemagne, mais n’a pas de nom allemand. « L’importance que cela revêt pour l’enquête n’est pas claire à ce jour. »
« On nous a rapporté qu’il y a des vidéos du crime qui circulent sur Internet. S’abstenir de partager – nous poursuivrons donc les procédures pénales contre TOUT LE MONDE qui publie et partage des vidéos à cause de la description de la violence (article 131 du Code pénal) ! ».

Nous avons déjà vu ce genre de censure lorsque la police suédoise a menacé de poursuivre quiconque partageait la vidéo de deux femmes scandinaves décapitées au Maroc lors d’un voyage en randonnée.

Ces vidéos doivent être censurées pour des raisons évidentes : elles réveilleront le public aveuglé par la télévision à la réalité que cette « diversification » massive de l’Europe avec des sauvages du tiers monde a en effet réussi à détruire l’Europe chrétienne comme elle était censée le faire.

Et si vous osez éveiller quelqu’un à ce fait, vous serez traité bien pire que le meurtrier dans la vidéo.

Et ne retenez pas votre souffle en attendant l’indignation publique des puissants groupes féministes en Allemagne.  Ils préféreraient voir des femmes exécutées et piratées sur la place publique plutôt que d’être accusées d' »islamophobie » ou de « racisme ».

Oui, cette exécution publique effrontée fera l’objet d’une enquête en tant qu’affaire de « désaccord domestique qui a mal tourné », et les personnes arrêtées en train de distribuer la vidéo seront poursuivies pour crimes contre les femmes et les musulmans.

La diversité est certes la force de quelqu’un, mais ce n’est pas la nôtre.

Vidéo (attention: images choquantes)

 

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous.

Vos partages nous permettent de continuer, merci !

Le président polonais refuse d’approuver un professeur juif spécialisé dans le diffamation des Polonais en tant qu’antisémites