11 arrestations de djihadistes présumés lors de raids suisses, dont plusieurs mineurs

0
103
FABRICE COFFRINI/AFP/Getty Images

Un vaste raid antiterroriste dans trois cantons de Suisse a permis l’arrestation de 11 djihadistes présumés, dont cinq mineurs.

Une centaine d’agents de la police fédérale ainsi que de la police cantonale de Schaffhouse, Berne et Zurich ont participé aux perquisitions menées par le ministère public fédéral (MPC), le ministère public fédéral des mineurs de Winterthour et le canton de Berne, rapporte 20 minutes.

Quatre des mineurs arrêtés se trouvaient à Zurich et avaient entre 15 et 17 ans. L’autre, également adolescente, a été arrêtée à Berne. Tous les mineurs suspects seront jugés par les ministères des mineurs à Berne et à Winterthour, tandis que le MPC poursuivra les adultes.

Les 11 suspects seraient tous des partisans de l’État islamique ou d’Al-Qaïda et font également face à des accusations de participation à une organisation criminelle.

L’un des suspects, un ressortissant suisse de 21 ans, s’était rendu en Syrie en 2014 et était revenu en Suisse un an plus tard. En février, il a été reconnu coupable d’être allé sur un territoire contrôlé par une organisation terroriste et condamné à 11 mois de prison, mais il a continué à faire de la propagande pour l’État islamique.

Selon un rapport publié en mai par le Service de renseignement de la Confédération (SRC), quelque 66 personnes seraient sérieusement menacées de participer à des activités terroristes en Suisse.

Winterthur, l’une des zones où certains suspects ont été arrêtés, est connue depuis des années comme un haut lieu de l’extrémisme islamique. En 2015, on pensait qu’une cellule de l’État islamique opérait dans la célèbre mosquée An’Nur, quatre personnes liées à la mosquée s’étant rendues en Syrie.

Un imam lié à la mosquée a été arrêté un an plus tard après avoir été accusé d’incitation à la violence contre des non-musulmans lors de ses sermons. Selon la police, l’imam, originaire d’Éthiopie, avait appelé les fidèles à dénoncer et à assassiner les musulmans qui refusaient de participer à la prière.

Source : Breitbart

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous.

Les infos en primeur avec la newsletter GrandFacho.com !