Les Suisses paient 1,56 milliard par an rien que pour les Érythréens

0
134

Chaque mois, les Suisses doivent payer 130 millions de francs pour les seuls Érythréens, soit 1,56 milliard de francs par an.

Pratiquement aucun Érythréen ne retourne dans son pays d’origine – sauf en vacances – bien qu’une vie belle et paisible soit possible en Érythrée. La raison est simple. Rien qu’en 2017, les faux réfugiés et les migrants économiques d’Érythrée ont reçu 1,56 milliard de francs en espèces et en prestations de la part du contribuable suisse.

Le fait que cela n’incite pas à quitter la Suisse, où coulent le lait, le miel et l’aide sociale, est évident et ne constitue pas une surprise. Plus de 90% des 37 102 Érythréens vivant en Suisse ont bénéficié de l’aide sociale en 2017, ce qui aurait coûté environ 1,5 milliard de francs. Et ce, malgré le fait que les personnes admises temporairement pouvaient facilement exercer une activité lucrative.

En juillet 2018, le Tribunal administratif fédéral a statué qu’il ne serait généralement pas déraisonnable de renvoyer des Érythréens. La décision du Tribunal administratif fédéral est néanmoins inutile

Cette décision est inutile parce que l’administration le conçoit différemment. Dès que les « faux réfugiés » ont des enfants et que ceux-ci vont à l’école, le personnel de l’Office fédéral des migrations considère cela comme un stade avancé d’intégration. Un retour en Érythrée (en dehors de la période des vacances) est donc perçu comme inacceptable.

[…]

Source : (Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch) Vimentis.ch 

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous.

Vos partages nous permettent de continuer, merci !