« Fuck le 17 » : un nouveau clip de la diversité qui appelle à saigner du flic

0
68

Paru dans Démocratie Participative

Au programme : armes, drogue, argent, policiers blancs tués.

[Zed]

Ils sont pas plus gangs que nous, moi j’te l’dis moi
Vas-y
Nique la police

[Zed] Nique la police, nique la police, j’ai ces trois points sur mon sage-vi
Y’a les broliques, y’a les bolides, les reins solides, fais ta folie
Vie de voyou, vie de voyou, j’vole ton noyau, crosse ton grossiste
Crosse ton grossiste, j’veux le produit qui fait rêver tous les drogués
J’ai le bras long, j’suis dans ton salon, avec le daron de ta copine
J’envoie des talons, t’achètes des talons pour une kehba qui suce trop d’bites
J’m’appelle soixante, je rêve de soixante millions d’diamants, Ferrari trois portes
Les risques, j’m’accroche, dans ma sacoche, j’ai mis trois glocks, j’ai mis trois glocks

[Zefor]

Zefor, charbonneur non-stop (non-stop)
Confronté aux forces de l’ordre (forces de l’ordre, ah)
Nos journées font leurs salaires (fuck le 17, ville)
Gros CR nous connaît (nous connaît, nous connaît)
Organisation sombre, ville (organisation sombre, 9.3)
En pleine ascension (en pleine ascension, en pleine ascension, hein)
Fuck l’industrie (fuck, fuck, fuck, hein)
Les gars, faut en finir

Fuck le 17 (ah, hey)
Fuck le 17 (ah, hey)

Fuck le 17 (ah, hey)
Fuck le 17 (ah, ah)

[Stavo]

Au revoir Deusté, bonjour Stavo, mes impliqués gèrent les travaux
J’ai pas deux faces mais dans mon coffre, deuxième ste-ve et dans ce coffre
J’rêve de plusieurs corps de policiers, fuck le 17, merci Stogo
Pour le taga, serrure, sans la casser, merci Stoniar
Pour les trente-six, ​ve-esqui le 36 quai des Orfèvres, calcul billet
Falloir s’lever, 4 heures du mat’, j’tire mes ffes-ta, j’reprends des photos
J’finis une ffe-ta, dès que j’pars, de cette caisse j’dis : « Merci Stavo » (pour les travaux)

Merci Stavo pour les travaux, fuck le 17

[Sidikeey]

Les click paw-paw sont dans l’TomTom
Travaille la blanche dans les Dom-Tom
Me parle pas d’tonnes, c’est ceux d’tes potes, fuck le 17, mort aux porcs
À mort les cops, on les abîme, j’parle pas à toi, j’parle à ton boss
Surveille ta sœur, elle fait la maline, cette conne, a bossé fort
T’es qu’un putain d’acteur sans blague renoi, quand tu sors du taxi tes sses-fe claquent, renoi
Aller-retour risqué squatte sur la plaque renoi, la balle est dans notre camp fais pas le homeback, renoi
Nous faire back renoi, on te connait plus au tieks, tu fais un come-back, renoi ?

Garde tes souvenirs, garde tes flash-backs, renoi
On était déjà dans l’binks avec d’la mort grave renoi, pochtar dans les couilles, si il y’a les morbacs, renoi

Fuck le 17 (ah, hey)
Fuck le 17 (ah, hey)
Fuck le 17 (ah, hey)
Fuck le 17 (ah, ah)
Fuck le 17 (ah, hey)
Fuck le 17 (ah, hey)
Fuck le 17 (ah, hey)

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous.

Vos partages nous permettent de continuer, merci !