Le FBI enquête pour savoir si c’est OK d’être blanc

0
219

Paru dans Christians for Truth

Le Federal Bureau of Investigation participe à une enquête avec la police de l’État du Connecticut concernant des dépliants qui ont été distribués anonymement sur un campus universitaire local et qui disaient « It’s Okay To Be White » (c’est bien d’être blanc) :

L’un des flyers de la WCSU, à côté d’un drapeau « Kekistan » de 4chan. Audrey Nielsen/The Echo of WestConn

Le président d’une université du Connecticut a déclaré que des dépliants remplis de haine ont été distribués au hasard dans tout le campus jeudi soir.
Le président de la Western Connecticut State University, John Clark, s’est dit choqué et attristé par les dépliants et les inscriptions que l’on trouve sur les terrains de l’université.
Selon les responsables de la WCSU, les dépliants portaient l’inscription « It’s Okay to be white ».
Une enquête est en cours entre la police de Danbury, la police d’État de CT et le FBI, où des images de surveillance seront examinées.
Des entrevues avec toute personne ayant pu être témoin de ce comportement auront également lieu.
« Nul doute que nous traitons cette affaire comme une attaque contre notre communauté universitaire et que nous faisons tout notre possible pour que les responsables soient arrêtés et punis comme il se doit. Je m’engage pleinement à atteindre l’objectif absolument nécessaire que cela ne se reproduise plus. Nous devons être toujours vigilants pour protéger notre université contre ces attaques haineuses « , a déclaré M. Clark dans une lettre.

Si ces dépliants avaient plutôt déclaré : « Ce n’est pas bien d’être blanc », non seulement personne n’aurait sourcillé, mais ils auraient probablement été applaudis pour avoir sensibilisé les gens au pernicieux « privilège blanc » ou quelque chose comme ça.

Au fur et à mesure que l’Amérique est devenue de plus en plus brune au cours des 40 dernières années, l’identité blanche est devenue de plus en plus « problématique ».  Et laisser entendre que le fait d’être Blanc n’est pas problématique est  » clairement  » une tentative d' » incitation  » à la haine raciale, un crime fédéral, ce qui explique pourquoi le FBI prend cet incident si sérieusement.

Certains Juifs prennent la menace de la « normalité » des Blancs si au sérieux que Noel Ignatiev, professeur juif à Harvard, a ouvertement prôné la destruction de la race blanche pour le bien de « l’humanité ».  Mais à ce jour, le FBI n’a pas jugé nécessaire d’enquêter sur lui.

Et puisque le FBI et l’ADL sont maintenant au lit ensemble, malgré le fait que le FBI a enquêté avec succès sur l’ADL pour espionnage intérieur illégal, il ne devrait surprendre personne que le FBI soit d’accord avec l’ADL sur cette question : si c’est correct d’être Blanc, cela signifie nécessairement que ce n’est pas correct d’être juif ou de telles inepties.

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous.

Vos partages nous permettent de continuer, merci !