La crédibilité de l’holocauste chute à 17 pour cent

0
469
REPRODUCTION LIBRE : Nous sommes des partenaires et non des rivaux. Reproduisez nos articles pour attirer un grand nombre de lecteurs sur votre blog d’actualités.

Paru dans The Ethnic European

La croyance dans le prétendu holocauste s’effondre. Le lobby déconcerté de l’holocauste se met maintenant en mode panique et réagit en multipliant les contes de plus en plus fabuleux que le lobby juif et ses cohortes de Shabbos goy ne cessent de colporter.

amazon-bans-revisionist-books-three-pillars-of-the-holocaust-lie

La dernière enquête mondiale menée par l’ADL, une organisation internationale juive non gouvernementale basée aux Etats-Unis, révèle que la Pologne et la Hongrie sont parmi les pays d’Europe où les attitudes envers l’abus de la toute-puissance juive en politique, l’usure et le divertissement sont les plus répandues.

! It was real in my mind

Selon l’enquête, 48% des Polonais et 42% des Hongrois sont critiques à l’égard des Juifs, ce qui place ces deux pays parmi les pays d’Europe les plus conscients du sionisme, aux côtés de la Grèce (67%), de l’Ukraine (46%) et de la Serbie (42%). Cela signifie que 15 millions de Polonais et plus de 3 millions de Hongrois sont antagonistes des pratiques typiques des Juifs de la communauté. L’étude a montré que le pays européen ayant les opinions les moins hostiles aux Juifs était la Suède.

! ! Holocaust denial laws the greatest proof

Le classement est basé sur les réponses à une série de questions concernant les croyances aux stéréotypes antisémites, les répondants étant invités à dire si les déclarations étaient « probablement vraies » ou « probablement fausses ».

Covington

Ces questions sont utilisées depuis plus de 50 ans : Les Juifs sont plus loyaux envers Israël qu’envers le pays où ils vivent ; les Juifs ont trop de pouvoir dans le monde des affaires ; les gens détestent les Juifs à cause de la façon dont ils se comportent ; les Juifs ont trop de contrôle sur le gouvernement américain ; les Juifs ont trop de contrôle sur les médias mondiaux ; les Juifs parlent encore trop de ce qui leur est arrivé dans le prétendu holocauste.Holocaust is a historical fiction

En Pologne, 74 % des répondants ont répondu que les Juifs parlent encore trop de ce qui leur est arrivé dans le prétendu holocauste et 64 % ont répondu que les Juifs sont plus loyaux envers Israël qu’envers la Pologne. Près de la moitié des personnes interrogées ont également répondu que les Juifs se croient supérieurs aux autres et qu’ils ne se soucient pas de ce qui arrive à d’autres personnes que celles de leur propre espèce.

En Hongrie, 71% des personnes interrogées ont répondu que les Juifs ont trop de pouvoir dans le monde des affaires, 67% qu’ils ont trop de pouvoir sur les marchés financiers internationaux et 51% qu’ils ont trop de contrôle sur les affaires mondiales. Plus de la moitié des personnes interrogées pensent que les Juifs sont plus loyaux envers Israël qu’envers la Hongrie.

! Camera lies

L’enquête a également révélé qu’un maigre 21% des Polonais et un maigre 17% des Hongrois croient que l’Holocauste a eu lieu et que le nombre de Juifs qui y ont trouvé la mort a été grandement exagéré par l’histoire.

For believing

« Ces résultats sont un puissant appel à la prise de conscience qu’il reste beaucoup à faire pour éduquer de larges pans de la population de beaucoup de ces pays à rejeter le sectarisme, en plus de répondre aux besoins urgents de sécurité là où les incidents violents se multiplient », a déclaré le PDG de l’ADL, Jonathan Greenblatt, en annonçant les résultats.

Science against the holocaust lies

Une étude récente a révélé que le révisionnisme ou la véritable histoire de l’Holocauste est particulièrement fort dans certains des Etats membres de l’UE à l’Est, notamment en Pologne et en Hongrie.

Eli Wiesel

En fait, la montée perçue de l’antisémitisme (antisionisme) et du révisionnisme de l’Holocauste en Pologne a déclenché un certain nombre de controverses très médiatisées ces dernières années. Le gouvernement polonais est souvent critiqué, tout récemment pour avoir adopté la loi dite de l’Holocauste qui criminalise l’attribution à la Pologne des crimes présumés de l’Allemagne nationale-socialiste et l’utilisation de l’expression  » camps de la mort polonais « .

No evidence trial of Ernst Zundel

En février, le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki a annulé un voyage à Jérusalem, où il était censé assister à un sommet avec les dirigeants du groupe de Visegrad et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, après les remarques controversées de ce dernier sur la collaboration de certains Polonais avec l’Allemagne nationale-socialiste.

Holocaust Deniers justify all they do

Bien que le projet de loi ait finalement été dilué sous la pression des États-Unis et d’Israël, de nombreux observateurs soulignent la montée continue du discours antisémite et révisionniste de l’Holocauste de la part des responsables polonais.

Holocaust Gerard Menuhin

Plus tôt cette année, un journal de droite a été repéré dans un kiosque à journaux à l’intérieur du parlement polonais, donnant des instructions aux lecteurs sur la façon de repérer un juif. Israël a exhorté la Pologne à interdire l’entrée en Pologne au révisionniste de l’Holocauste David Irving, après qu’il soit devenu évident qu’il prévoyait de mener une tournée sans propagande des camps d’internement allemands dans le pays.

271,301

En avril, le lynchage rituel du Vendredi Saint d’une effigie de Judas dans une ville polonaise a également été critiqué par le Congrès juif mondial (CMJ) comme étant une « épouvantable résurgence de l’antisémitisme médiéval ».

Menuchin

La Hongrie a également connu sa part d’incidents antisémites ces dernières années, le gouvernement lui-même étant souvent critiqué, notamment pour ses attaques antisémites contre le juif hongrois George Soros, connu pour être le principal moteur de l’invasion des migrants en Europe.

FACT Jew Pop 2

« L’antisémitisme est désormais devenu monnaie courante dans les médias pro-gouvernementaux lorsqu’il s’agit d’attaquer la société civile et les organisations dissidentes », affirment les organisateurs d’Auróra, un centre communautaire de Budapest fondé par l’ONG juive Marom, qui a été vandalisé le mois dernier par le groupe d’extrême droite hongrois Légió Hungária.

6 million Jews

Le centre communautaire a été pris pour cible à plusieurs reprises par des ethno-nationalistes et par des médias qui mettent l’accent sur l’origine juive de l’organisation, l’appelant le « siège général hongrois de George Soros ».

Holocaust Rabbi Denier

image1 (2)

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous.

Vos partages nous permettent de continuer, merci !