Du Svastika à l’Oiseau-tonnerre

0
198

Du Svastika à l’Oiseau-tonnerre

Pendant les quinze premières années de son existence, les membres de la 45e Division d’Infanterie [US] ont fièrement porté sur leur épaule gauche un ancien symbole indien américain de la bonne chance, plus communément désigné sous le nom de svastika. L’insigne était une marque de reconnaissance envers le grand nombre d’Américains Natifs servant fièrement dans la 45e Division d’Infanterie. Le svastika jaune sur un fond carré rouge symbolisait l’héritage hispanique des quatre Etats du Sud-Ouest dont venaient les volontaires indiens de la 45e DI : l’Oklahoma, le Nouveau Mexique, le Colorado, et l’Arizona. Un symbole similaire fut adopté par le parti nazi dans les années 1920, et quand le NSDAP parvint au pouvoir en 1933 le symbole devint si fortement associé au socialisme fasciste qu’il dut être abandonné en tant qu’insigne de la 45e Division d’Infanterie.

Pendant de nombreux mois les membres de la division ne portèrent aucun insigne, mais l’adoption d’un nouvel emblème était étudiée. La 45e Division d’Infanterie organisa un concours pour aider au choix d’un nouvel insigne, et de nombreux motifs furent présentés. Le concours fut supervisé par un comité d’officiers qui décidèrent finalement que l’Oiseau-tonnerre deviendrait le nouvel insigne de la 45e Division d’Infanterie. En accord avec la tradition établie, il fut aussi décidé de conserver les mêmes couleurs et motifs de l’insigne d’origine.

En 1939, après approbation du général commandant la Zone du Huitième Corps et du Chef du Bureau de la Garde Nationale, le dessin de l’Oiseau-tonnerre fut officiellement approuvé par le Département à la Guerre et sa fabrication et son port furent autorisés. Le document approuvant le dessin, qui devait devenir fameux durant la Seconde Guerre mondiale et la Guerre de Corée, déclarait que l’Oiseau-tonnerre était un symbole américain natif signifiant « porteur sacré de bonheur illimité ».


Swastika English

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous.

Vos partages nous permettent de continuer, merci !