Ce dont les Européens sont privés – L’« Armée de la jeunesse » russe se développe rapidement et approche 600 000 enfants dans tout le pays

0
258

Des jeunes du district de Pechenga en formation de guerre

Paru dans Russia Insider

Ndr : Possible et valorisé essentiellement en Russie et en Amérique. Prohibé en Europe depuis 1945 du fait de l’interdiction des nationalismes.

Le mouvement militaro-patriotique a augmenté cette semaine le nombre de ses membres à Pechenga, la municipalité frontalière dans la région de Mourmansk, avec 13 autres membres, informe le service de presse des Forces armées russes.

Les nouveaux membres viennent des villes frontalières de Nikel et Zapolyarny. Ils ont été officiellement inclus dans le mouvement lors d’une cérémonie qui s’est tenue cette semaine dans une des garnisons d’infanterie locales. Des représentants des 200 brigades d’infanterie motorisées de Pechenga ont participé à la cérémonie, parmi lesquels le commandant adjoint de la Division de préparation militaire et politique, Dmitri Anisomov.

Le recteur de l’école n° 1 de Nikel, Natalia Pancheshnaya, était également présent.

Ce n’est pas la première fois que l’école locale est engagée dans des activités de Yunarmiya. En avril de cette année, l’école a accueilli un spectacle organisé par le mouvement militaire qui comprenait le montage et le démontage de fusils automatiques, des activités sportives et des conférences historiques sur l’histoire de l’Etat.

Soutenez la Russie de l’intérieur – sans publicité !

Yunarmiya a maintenant un total de cinq unités dans la municipalité de Pechenga. Leur nombre de membres s’élève à 150, informe la Flotte du Nord.

Le mouvement de jeunesse a connu une croissance explosive depuis sa création par le ministre de la Défense Sergey Shoigu en 2015. Le nombre de membres venant de tout le pays s’élève maintenant à près de 600 000.

Le mouvement occupe une position forte dans la région de Mourmansk, qui abrite un certain nombre d’unités militaires importantes.

L’armée russe a été accusée à plusieurs reprises d’essayer de forcer les enfants et les jeunes à rejoindre le mouvement.

Yunarmiya est  » un mouvement militaro-patriotique entièrement russe, qui doit contribuer à éveiller l’intérêt des jeunes pour la géographie et l’histoire de la Russie et de ses nationalités, ses héros, ses excellents chercheurs et ses chefs militaires « , informe le ministère de la Défense.

En octobre de cette année, un groupe de représentants de Yunarmiya s’est rendu à Kirkenes, en Norvège, dans le cadre d’une rare visite à l’étranger. Au cours de cette visite, un membre du groupe a déclaré à l’Observateur de Barents qu’ils avaient voyagé depuis Arkhangelsk et qu’ils avaient ensuite visité le quartier général de la Flotte du Nord à Severomorsk avant de se rendre dans les villes norvégiennes de Vardø, Tana et Kirkenes.

Officiellement, la limite d’âge pour s’inscrire au mouvement est de 11-17 ans. Cependant, des enfants beaucoup plus jeunes sont également impliqués dans les activités du mouvement.

Yunarmiya à Kirkenes pendant la commémoration des 75 ans de la guerre de libération soviétique. Photo : Atle Staalesen

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous.

Vos partages nous permettent de continuer, merci !